Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Marketing services

La technique est un faux problème

07/03/2013 - par Anaïs Richardin

«Il n'y a pas beaucoup de femmes à la tête d'agences de marketing servicesKarine Fillion, directrice générale de l'agence Wunderman, plante le décor. Ces agences ne sont toutefois pas plus mal loties que d'autres, comme l'explique Frédérique Agnès, PDG de Mediaprism: «Les femmes subissent un plafond de verre, comme dans tous les métiers. Mais certaines pensent à tort qu'elle ne peuvent pas le dépasser. Il y a aussi un problème de clichés: c'est un secteur technique mais les femmes sont les plus diplômées dans les matières scientifiques!» Egalement présente au conseil d'administration du Laboratoire de l'égalité, qui lutte pour l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, Frédérique Agnès est ainsi aux premières loges du fossé qui peut parfois exister entre les deux sexes: «Je me suis intéressée au statut réservé aux femmes dans les métiers de la communication et le constat est rude. Même si on a l'impression qu'elles sont nombreuses, il y en a en fait peu aux postes de dirigeantes

 

Une faible présence féminine à des postes à fortes responsabilités que Karine Fillion explique par un problème de disponibilité: «J'ai rencontré beaucoup de femmes au fort potentiel qui auraient pu gravir les échelons mais qui s'arrêtent ou ralentissent la cadence lorsqu'elles deviennent mamans.» Une théorie que semble valider Frédérique Agnès: «La seule différence qui dessert les femmes ce sont les horaires. Il y a beaucoup de réunions très tôt le matin ou tard le soir, et ne pas être en mesure d'assurer de 8h à 21h peut créer ce fameux plafond de verre, mais nul n'en porte véritablement la responsabilité.» Chez Mediaprism, beaucoup de femmes figurent à des hauts postes, mais pas plus que les hommes puisque Frédérique Agnès privilégie «une vraie parité» et avoue y être «attentive parce que cela crée un autre climat de travail. La parité permet un mieux-vivre en entreprise car elle apporte une véritable diversité, une mixité qui enrichit les débats et les échanges.»

Envoyer par mail un article

La technique est un faux problème

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies