Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Edition

Google abandonne le guide gastronomique Zagat

06/03/2018 - par Emmanuel Gavard avec AFP

Face à l’échec de son intégration, Google a décidé de se séparer du guide gastronomique américain Zagat, qu’il avait acheté en 2011. Il avait pourtant déposé la marque en Europe, laissant prévoir un déploiement sur le vieux continent.

Google va céder le guide gastronomique Zagat au site The Infatuation, se désengageant d'un grand nom de l'édition culinaire qu'il n'est pas parvenu à intégrer dans sa stratégie. Le géant d'internet avait acquis Zagat en 2011 pour 151 millions de dollars, montant évoqué à l'époque par plusieurs médias américains mais jamais confirmé officiellement. Interrogé par l'AFP quant au prix d'acquisition, The Infatuation s'est refusé à tout commentaire. «Les marques emblématiques ne sont pas souvent disponibles, et il n'y a pas plus emblématique que Zagat», a commenté Chris Stang, co-fondateur et directeur général de The Infatuation, cité dans un communiqué publié lundi. Zagat a été créé en 1979 à New York par Tim et Nina Zagat, bien après le guide Michelin (1900) mais à une époque où la gastronomie américaine n'en était qu'à ses balbutiements.

Une institution

Le guide imprimé est devenu une institution, au point d'être décliné ensuite dans de nombreuses villes américaines, mais aussi à l'étranger, à Paris notamment. Mais l'avènement d'internet l'a frappé de plein de fouet et il a tardé à prendre résolument le virage du numérique. Google l'a racheté avec l'intention d'en faire un acteur majeur de la gastronomie sur internet, un concurrent notamment pour l'émergent Yelp, même si ce dernier est basé sur les critiques des internautes et non d'un seul critique pour chaque établissement, comme Zagat. Mais la greffe n'a pas pris. En 2016, Google a tenté une refonte en changeant le logo, le site et en lançant une application mobile, qui n'ont pas convaincu. En 2017, le géant avait même déposé la marque en Europe, laissant entrevoir un déploiement européen.

Toutes les éditions imprimées ont été arrêtées, à part celle de New York. Avant l'opération annoncée lundi, plusieurs médias américains rapportaient depuis plusieurs mois que Google cherchait à se défaire de Zagat. Sollicité par l'AFP, The Infatuation s'est refusé à dire si la dernière édition papier du guide, celle de New York, allait être supprimée. The Infatuation a été fondé en 2009 par deux anciens de l'industrie du disque, Chris Stang et Andrew Steinthal. Selon le site Crunchbase, ils ont levé jusqu'ici 3,5 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs. The Infatuation et Zagat vont continuer à exister sur deux plateformes distinctes avec deux approches différentes, selon le communiqué. Les acquéreurs prévoient d'augmenter la part des internautes et de leurs critiques dans le fonctionnement de Zagat, ainsi que de créer une nouvelle plateforme. The Infatuation est aussi basé sur des critiques de restaurants réalisées individuellement et non un ensemble d'avis d'internautes. Il propose aussi des articles ainsi que la possibilité pour les utilisateurs de recevoir une recommandation personnalisée par SMS.

Envoyer par mail un article

Google abandonne le guide gastronomique Zagat

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W