Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Création

WWF en immersion chez les tortues

19/06/2018 - par Pierre LOEVENBRUCK

WWF est parti en Nouvelle-Calédonie à la rencontre des tortues « grosse tête ». Pour la première fois, l’ONG environnementale a utilisé la technique du 360° pour plonger son audience en immersion avec cette espèce menacée.

Le 8 juin, c’était la journée mondiale des Océans. À cette occasion, WWF France a dévoilé un film d’un peu moins de sept minutes. Le thème? Une immersion à 360° avec les équipes scientifiques de l’ONG environnementale parties à la recherche de tortues « grosse tête » sur les îlots de la Nouvelle-Calédonie. Leur but : poser une balise sur cette espèce et comprendre leur flux migratoire. Et pour réaliser cette aventure, WWF n’a compté que sur elle. «C’était un projet totalement interne. Il n’y avait donc aucun risque. On a fait ce choix du 360° car on cherchait un renouvellement de nos écritures. Pour sensibiliser le grand public sur la protection de l’environnement, il faut de l’émotion. C’est ce que nous offre ce mode vidéo », explique Jacques-Olivier Barthes, directeur de la communication de l’ONG. «C’est aussi parfaitement transparent: les donateurs peuvent voir comment on utilise leurs dons en suivant nos équipes», complète Michael Neveu, le réalisateur du film.

Vidéo à 360° et casque VR

WWF est devenue la première ONG environnementale française à dévoiler une vidéo à 360° et visible avec un casque de réalité virtuelle. C’est pourquoi le tournage fut un peu particulier pour Michael Neveu et Maxime Gayet (monteur du film). «La vidéo à 360° nécessite de pouvoir s’approcher. Il fallait choisir une espèce de laquelle on peut s’approcher sans la déranger», raconte le réalisateur du film. «Avec la vidéo à 360°, il faut toujours s’imaginer que notre public est à côté de nous, ajoute Maxime Gayet, on avait une caméra à deux angles de plus de 180° pour filmer de tous les côtés». Si l’aspect technique a nécessité un long travail de préparation, le tournage en lui-même était tributaire de la nature. «On est parti trois jours, on a eu beau tout prévoir, il y avait une possibilité que nous ne voyions pas les tortues», avoue Michaël Neveu. 

Tortue en transe

Fort heureusement, les équipes du WWF ont pu trouver les tortues «grosse tête». Le film présente d’ailleurs la ponte des œufs par une représentante de l’espèce. «Cela a vraiment été le moment le plus marquant du tournage. La tortue était en transe. C’était un instant vraiment émouvant qu’on a voulu partager avec le grand public», témoigne Maxime Gayet. «On se sentait comme des invités de la nature», continue Michaël Neveu. Les deux techniciens ont d’ailleurs fait des rencontres insolites pendant leur tournage. «Un soir, je me suis retrouvé avec un serpent sur la jambe. Les locaux m’ont rassuré: il ne mord pas», se souvient le réalisateur de la vidéo. «Dans l’eau, alors qu’on suivait une tortue, on est tombé nez à nez avec un requin: il ne fallait pas paniquer», se remémore Maxime Gayet. La nature leur a toutefois réservé une belle surprise. «Le premier soir, on a balisé une tortue. 48h plus tard juste avant de partir, on est retombé sur la même tortue, raconte Michaël Neveu. Il y avait une chance sur un million que cela arrive. C’est comme si on avait pu lui dire au revoir».

Envoyer par mail un article

WWF en immersion chez les tortues

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.