Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Spiritueux

Marie Brizard va supprimer 51 postes

21/06/2019 - par Emmanuel Gavard avec AFP

Le groupe de spiritueux, connu pour ses vodka, va supprimer 51 postes de commerciaux en France, dans un plan de réorganisation.

Le groupe de spiritueux Marie Brizard Wine and Spirits (MBWS), plombé par de fortes pertes, a annoncé jeudi 20 juin un projet de réorganisation commerciale en France qui prévoit la suppression de 51 postes. MBWS France a convoqué son comité social et économique (CSE) pour annoncer «un projet de redéploiement (...) visant à mutualiser une partie de ses activités commerciales avec des entités de distribution tierces» dans le pays, a annoncé le groupe dans un communiqué. «Ce projet aurait pour conséquence la suppression de 51 postes appartenant à la force de vente commerciale en France», a-t-il précisé - ce qui représenterait environ un quart des 215 employés de la filiale MBWS France de MBWS.

Trois marchés dans le rouge

Marie Brizard Wine and Spirits employait fin 2018 près de 1.940 personnes dans le monde, et quelque 400 salariés en tout en France. Le groupe, récemment recapitalisé par son principal actionnaire, a essuyé une perte nette de 67,3 millions d'euros en 2017, puis une autre de 62 millions en 2018. Il est confronté à des difficultés sur ses trois grands marchés (France, Pologne, et Etats-Unis), entre demande en baisse et vive concurrence sur les prix de la vodka. MBWS a cependant vu ses ventes se stabiliser au premier trimestre 2019 à la faveur d'une forte reprise des ventes de ses marques.

Tout sur les hypers

Le projet de réorganisation dévoilé jeudi vise notamment à confier à deux entités détenues par l'actionnaire de référence de l'entreprise, COFEPP, les visites en supermarchés et magasins de proximité ainsi que les opérations de négociation et livraison auprès de la restauration. Cherchant à réduire ses coûts, MBWS pourrait ainsi « concentrer ses ressources sur les hypermarchés, catégorie la plus rentable et la plus porteuse en termes de croissance » en France, précise le communiqué. Marie Brizard a confirmé fin mai l'objectif, fixé dans son plan stratégique 2019-2022, de renouer progressivement avec la rentabilité en vue d'atteindre un résultat net d'exploitation (EBITDA) situé entre 13 et 19 millions d'euros en 2022 - contre une perte nette d'exploitation de 28 millions d'euros en 2018.

Envoyer par mail un article

Marie Brizard va supprimer 51 postes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.