Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

Un projet de coopérative pour Paris Normandie

14/10/2016 - par Cathy Leitus avec AFP

Des salariés non journalistes du quotidien régional vont présenter un projet de reprise du journal, en redressement judiciaire, sous la forme d'une coopérative. Une solution rejetée par la rédaction. .

Des salariés non journalistes du quotidien régional Paris Normandie vont présenter un projet de reprise du journal, actuellement en redressement judiciaire, sous la forme d'une coopérative, ont-ils annoncé ce jeudi 14 octobre. Cette offre, fortement appuyée par la Fédération CGT des travailleurs des industries du livre (Filpac CGT) proposera la création d'une Société  coopérative d'intérêt collectif (SCIC). «Contrairement à une SCOP qui se limite aux salariés, la SCIC est une façon de faire intervenir tout le monde, du salarié aux entreprises partenaires, du lecteur aux fournisseurs, en passant par les collectivités ou les  associations», a expliqué l'avocate du CE, Me Jessy Lévy, rappelant que cette solution a été choisie pour Nice Matin lors de sa reprise au Groupe Hersant Média en novembre 2014.
La proposition de constitution d'une SCIC sera présentée à l'ensemble du personnel mardi 18 octobre. Elle a été catégoriquement rejetée récemment par la rédaction, lors d'une assemblée générale des journalistes. La date limite des offres de reprise de la Société normande d'information et de communication (Snic), dont Paris Normandie est le titre principal, a été fixée au 7 novembre.

Offre probable du groupe belge Rossel 

Seront mis en concurrence des offres de reprise et le plan de continuation de Xavier Ellie, propriétaire depuis 2012, qui prévoit un nouveau plan de sauvegarde de l'emploi avec la suppression de 30 emplois techniques, après le départ en juin dernier de 31 salariés dont une quinzaine de journalistes.
Les repreneurs privés ne se sont pas encore fait connaître. Mais une offre du groupe belge Rossel est probable. Ce dernier contrôle déjà plusieurs quotidiens français (La Voix du Nord, L'Union de Reims, 20 Minutes...) et a déjà fait connaître son intérêt. «Si Rossel ramasse la mise, le coût social sera encore plus important», a estimé Steve Beneteau, de Filpac CGT.

Envoyer par mail un article

Un projet de coopérative pour Paris Normandie

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.