Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

SFR Sport fait main basse sur l’athlé

08/02/2017 - par Bruno Fraioli

Le bouquet de chaînes de sport du groupe Altice décroche les droits des meetings internationaux de la Diamond League et peut ainsi proposer, grâce à un accord signé avec la fédération française, une offre athlétisme quasiment complète.

SFR Sport annonce l’acquisition des droits de la Diamond League, le circuit des plus grands meetings mondiaux jusqu’alors diffusé sur Be In Sports. L’accord porte sur trois ans à compter de 2017. Il comprend le meeting de Paris et exclue seulement celui de Monaco, commercialisé à part. La chaine de sport du groupe Altice, qui détient aussi Next Radio TV, avait, en septembre dernier, signé un partenariat avec la Fédération française d’athlétisme lui assurant, jusqu’en 2020, la diffusion des meetings de la Ligue nationale d’athlétisme et des championnats de France.

Avec quatorze meetings internationaux de la Diamond League, dont le format évolue cette année, et la quasi-totalité des compétitions disputées en France, SFR Sport dispose ainsi d’une offre très importante sur l’athlétisme. Seuls lui échappent les championnats du monde et d’Europe détenus en clair par France Télévisions, qui diffuse aussi le marathon de Paris inclus dans le cadre du contrat ASO du Tour de France cycliste.

Un coup dur pour Be In Sports

«Notre stratégie éditoriale est de proposer les offres les plus larges dans une discipline», explique François Pesenti, directeur général de RMC Sport, l’agence de presse sportive de Next Radio TV. «Cela permet une meilleure lisibilité pour les passionnés, poursuit le dirigeant. C’est comme cela que nous avons procédé aussi avec le basket-ball et la boxe». SFR complète son offre athlétisme par des magazines et des rendez-vous réguliers notamment sur les autres chaines du groupe, dont BFM TV et BFM Sport.

Le départ de la Diamond League de Be In Sports est un coup dur pour la chaîne sportive qui a déjà vu récemment s’échapper les droits des grandes courses cyclistes italiennes pour L’Equipe. Les deux disciplines devraient sans doute totalement être abandonnées sur l’antenne. Football mis à part, la bataille des droits sportifs en France se dispute désormais par discipline. Chaque groupe affiche ainsi ses spécialités.

Envoyer par mail un article

SFR Sport fait main basse sur l’athlé

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.