Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Magazines

Le people, victime de son succès

16/06/2017 - par Caroline Bonacossa

Alors que Voici fête ses 30 ans, focus sur des magazines de célébrités qui, en dépit de la concurrence tous azimuts, apprennent à se réinventer.

Quelle couverture d’un magazine people s’est-elle le mieux vendue ? François Hollande et Julie Gayet ? Carla Bruni et Nicolas Sarkozy? Perdu ! C’est l’idylle secrète entre Miou-Miou et Daniel Auteuil: 1,3 million d’exemplaires de Voici. «C’était au début des années 90 et Voici n’avait pas de concurrents», détaille Marion Alombert, la rédactrice en chef. Aujourd’hui, le journal célèbre ses 30 ans, avec une diffusion France payée de 252945 exemplaires en 2016 (-7,6%) selon l'ACPM, contre 150961 pour Public (-4,7%), créé en 2003 par le groupe Lagardère et 265887 exemplaires (-7,9%) pour Closer, sorti en 2005 par Mondadori. «Nous sommes leaders car notre portefeuille d’abonnés est plus fourni que celui de Voici, analyse Julie Bergeron, l’éditrice de Closer. En 2014, nous avons même connu une année positive par rapport à la précédente avec le scoop Hollande-Gayet. Mais la tendance est évidemment baissière.» 

Au rang des difficultés que doivent surmonter Voici, Closer et Public ? D’abord la concurrence digitale avec des sites dédiés comme Purepeople. «Mais nos photos ne sont jamais sur le web. On garde l’exclu pour le print et les agences photo le comprennent, détaille Julie Bergeron. Quant à Instagram, certaines stars s’y mettent en scène, mais il n’y a pas de révélations.» Ensuite, la presse généraliste qui s’est largement « peopleisée ». Enfin, certaines stars américaines qui intentent désormais des procès via des avocats relais en France. «Cela concerne vingt people américains dont Scarlett Johansson et Leonardo DiCaprio», explique Marion Alombert qui reconnaît «un budget procès stable depuis cinq ans: on en a deux par numéro au minimum, mais cela fait partie de notre contrat: sortir des scoops. A l’occasion de nos 30 ans, on a fait les comptes : c’est Stéphanie de Monaco qui arrive en tête des personnalités qui nous ont coûté le plus cher, suivie par Jenifer».
Bousculée, la presse people se réinvente : «Avec la refonte des sites internet des magazines, la création de nouvelles applications mobiles, le développement de communautés de fans sur les réseaux sociaux … elle est plus présente sur tous les canaux et tend à rendre ses sites internet plus attractifs avec une offre d’e-shopping», souligne Isabelle Vignon, directrice des études médias chez Dentsu Aegis Network. Le digital représente 20% du chiffre d’affaires de Closer. Chez Voici, il est rentable depuis deux ans et constitue 40% du chiffre d’affaires publicitaire de la marque.
Preuve de ce dynamisme, Voici chouchoute ses lectrices pour ses 30 ans : selfie challenge avec des stars sur les réseaux sociaux, des pages dédiées sur le digital, une application qui vous vaudra d’être en (fausse) une du magazine, numéro print anniversaire du 16 juin, pages print dédiées jusqu’à la fin de l’été et un hors-série de 88 pages le 18 août. Reste plus qu’à espérer que l’été, où les ventes augmentent de 20 à 30%, soit propice à une belle histoire. Sophie Marceau et Cyril Lignac ont dopé 2016. Aujourd’hui, Emmanuel et Brigitte Macron ont ensoleillé le printemps. Seront-ils les héros de l’été? A suivre. 

Envoyer par mail un article

Le people, victime de son succès

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.