Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

radio

Des vedettes pour l'image

12/09/2013 - par Delphine Soulas-Gesson

Rajeunir et féminiser sont les maîtres-mots de cette rentrée. De Thomas Sotto à Alba Ventura en passant par Frédéric Mitterrand, décryptage des choix des stations par les agences médias.

S'il fallait résumer la rentrée radio à un homme, ce serait lui: Thomas Sotto. Pour renouer avec les 10% d'audience cumulée que la station convoite depuis plusieurs années (9% en fin de saison dernière), Europe 1 a confié les commandes de sa matinale au journaliste qui s'est fait connaître du grand public grâce à l'émission Capital, sur M6.
«C'est un choix assez consensuel, qui permet à Europe 1 d'adopter un point de vue plus journalistique, moins politique, ce qui est important pour toucher les cadres», estime Frédéric Hergaux, directeur des achats radio chez Vivaki. «Avec Thomas Sotto, la station va chercher une audience encore plus CSP+», souligne pour sa part Jean-Pierre Cassaing, directeur du pôle radio chez Havas Média.
Pour Europe 1, l'équation est complexe: elle doit élargir son audience, sans perdre son cœur de cible. «Europe 1 ne peut pas abandonner les moins de 50 ans à RMC. Elle doit donc recruter des auditeurs plus jeunes, sans faire fuir les plus de 50 ans», note Frédéric Hergaux. D'où le choix de Cyril Hanouna en fin de matinée. Avec Les Pieds dans le plat, tous les jours de 10h30 à 12h30, le trublion vedette de la chaîne D8 a pour mission de rajeunir la tranche, animée la saison dernière par Michel Drucker.
«Cyril Hanouna va faire profiter la station de sa notoriété télé et ainsi, mécaniquement, attirer de l'audience, souligne Isabelle Vignon, directrice du pôle plurimédia et radio chez Aegis Media. C'est un choix qui peut faire progresser l'écoute des 25-49 ans, une cible qui intéresse particulièrement le marché publicitaire.»
Recruter une vedette du petit écran pour attirer les auditeurs, telle est également la stratégie de France Inter avec la nouvelle chronique musicale à 7h24 d'André Manoukian (Nouvelle Star sur D8). De même, Europe 1 voit arriver le soir Frédéric Taddeï (France 2) et le midi Wendy Bouchard (ex-Zone interdite sur M6). Louise Ekland (ex-C à vous sur France 5),  co-animera de son côté la matinale RTL2 à son retour de congé maternité. Quant à RFM, elle a confié ses Interviews VIP à Vincent Cerutti (TF1). «Sur les jeunes et les femmes, RFM va profiter de sa notoriété sur Danse avec les stars», note Isabelle Vignon de Aegis Media.
Car si les stations sont nombreuses à vouloir rajeunir leur audience, elles veulent aussi souvent la féminiser en mettant davantage de femmes à l'antenne. France Info, dont l'audience est en perte de vitesse, a confié la tranche 6h-13h à des femmes, parmi lesquelles Célyne Baÿt-Darcourt de 6h à 8h et Fabienne Sintes de 8h à 10h.
Sur RTL, l'édito politique d'Alain Duhamel a été repris par la chef du service politique de la station, Alba Ventura. «Ce n'est pas un choix de rupture, estime Frédéric Hergaux, de Vivaki. Cette saison, RTL est assez stable dans ses programmes, d'une part parce que les audiences se portent bien et d'autre part parce que c'est une des stations qui a le moins rajeuni son audience, qui est donc contrainte de ne pas bouger trop vite.»
Daniel Cohn-Bendit et Laurence Parisot sur Europe 1, Frédéric Mitterrand sur France Inter : les stations n'ont pas hésité non plus à recruter des personnalités marquées politiquement. «Avec Laurence Parisot, Europe 1 peut aller chercher de nouvelles cibles d'écoute, par exemple les professionnels», estime Isabelle Vignon. «Dans un contexte de défiance vis-à-vis des journalistes, ce peut être une manière de clarifier les choses que de recourir à des personnalités qui ne cachent pas leurs positions», note pour sa part Jean-Pierre Cassaing, de Havas Média. Personnalités engagées, ne pas s'abstenir...

Envoyer par mail un article

Des vedettes pour l'image

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.