Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

radio

Europe 1 retrouve la pêche

21/11/2013 - par Delphine Soulas-Gesson

Dans une vague où NRJ est de nouveau en tête en audience cumulée, la station de la rue François Ier voit son audience progresser de 219 000 auditeurs en septembre-octobre.

Europe 1, en perte de vitesse depuis deux ans, est-elle en train d'inverser la courbe de ses audiences? Les résultats de l'étude 126 000 Radio, publiés par Médiamétrie le 19 novembre pour septembre-octobre, pourraient le laisser croire. Après une rentrée offensive marquée par une nouvelle grille et une forte campagne de publicité, la station a gagné 219 000 auditeurs en un an, en s'établissant à 9,2% d'audience cumulée.

«Face à l'ampleur du changement, nous pouvions nous attendre à une reconquête plus tard dans la saison. Mais celle-ci commence dès maintenant. C'est la preuve que nos auditeurs comprennent le cap que nous suivons», estime Fabien Namias, directeur général d'Europe 1.
Thomas Sotto, le nouvel «anchorman» de la matinale, maintient la tranche à 3,1 millions d'auditeurs.

En face, Laurent Bazin rassemble sur RTL 3,57 millions d'auditeurs (-3% sur un an) quand France Inter en totalise 3,47 millions (-4%). «Le contexte est mauvais pour les matinales et le choix d'un nouveau matinalier est toujours risqué. Le fait qu'il n'y ait pas de sanction des auditeurs le matin nous encourage à ne rien changer», ajoute Fabien Namias.

Les musicales perdent du terrain

Sur la case 10h30-12h30, occupée la saison dernière par Michel Drucker, Cyril Hanouna gagne 18 000 auditeurs, à 1,25 million. «Les Grandes gueules sont encore largement devant», tempère Franck Lanoux, patron de RMC, citant une audience de 1,75 million entre 10 heures et 13 heures. En part d'audience, après un bond de 1,1 point sur un an qui lui permet d'atteindre 7,2%, la station du groupe Next Radio TV se glisse, avec France Bleu (7,2% de Pda aussi), derrière RTL (11,6%), Les Indés radios (11,2%), France Inter (9%), Europe 1 (7,8%) et NRJ (7,4%).«Même si nous perdons un peu d'audience, nous renforçons notre leadership en part d'audience», note Christopher Baldelli, patron de RTL.

En audience cumulée, NRJ, qui a gagné 425 000 auditeurs en un an, confirme son leadership pour la deuxième vague consécutive. A l'exception de la station de la rue Boileau et de Rire et Chansons, toutes les musicales perdent du terrain en cette rentrée, notamment le soir. Sur NRJ, Cauet reste la première émission de France entre 20 heures et 23 heures, malgré la perte de 68 000 auditeurs sur un an. Face à lui, Difool est également en recul sur Skyrock, quand le retour de Lovin Fun sur Fun Radio a rassemblé sur la période 350 000 auditeurs, soit 30 000 auditeurs de moins qu'il y a un an. «La légère baisse de Cauet s'explique par le recul de l'ensemble du média [-1,5 point, à 81,2%] et non par un transfert d'auditeurs vers telle ou telle radio», estime Maryam Salehi, directrice déléguée de NRJ Group.

Envoyer par mail un article

Europe 1 retrouve la pêche

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.