Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Réseaux sociaux

Enquête russe: Facebook dévoile les pages des annonceurs

30/10/2017 - par La Rédaction, avec AFP

Vers plus de transparence de la publicité sur Facebook ? Les utilisateurs canadiens du reséau social seront les premiers au monde à pouvoir accéder aux informations sur les annonceurs publicitaires. A partir du mois de novembre, ils pourront connaître la provenance des contenus sponsorisés et examiner les pages des annonceurs. Un bouton «voir les publicités», sur la page de chaque compte Facebook, leur permettra voir quelles sont les publicités que ce compte a choisi de diffuser sur le réseau principal, ou sur ses services Messenger et Instagram.

 

Manipulation de l'opinion publique

 

L'annonce de cette première expérimentation intervient après que Facebook ait été accusé d'avoir servi de plate-forme à de la manipulation politique venant de Russie lors de la campagne présidentielle américaine de 2016. Comme Twitter ou Google, le réseau social est dans la ligne de mire du Congrès américain qui enquête sur de possibles ingérences de Moscou dans la campagne qui a mené à la victoire du républicain Donald Trump.

Facebook et Twitter ont reconnu que des comptes et pages liés à des intérêts russes avaient publié des contenus sponsorisés ("ads") ayant servi à propager de fausses informations et à manipuler l'opinion publique.

Accusés d'avoir tardé à réagir, les deux réseaux multiplient désormais les communications sur le sujet pour mettre en valeur leurs mesures contre ces ingérences. Facebook a notamment promis en septembre de rendre accessibles les renseignements sur les annonceurs, mais sans donner de calendrier précis.

 

Davantage de contrôle


Le réseau social compte étendre cette fonctionnalité aux Etats-Unis avant les élections de mi-mandat prévues l'an prochain. «La transparence est utile à tous» et «les gens doivent être en mesure de savoir qui est l'annonceur et de voir quelles annonces il a passées, en particulier pour celles qui sont de nature politique», fait valoir Rob Goldman, un responsable de Facebook, sur le site du groupe. «Ce niveau de transparence est bon pour la démocratie et pour le processus électoral», insiste-t-il. Les annonceurs publiant des messages politiques vont de plus être soumis à davantage de contrôle pour vérifier leur identité avant d'être autorisés à passer leurs annonces, dit aussi Facebook.

Il est interdit de financer depuis l'étranger des publicités politiques aux Etats-Unis. Moyennant finance, on peut cibler des messages sur les réseaux sociaux vers des audiences particulières grâce à des algorithmes. Ces différents contenus sponsorisés sont baptisés "ads". Twitter a annoncé mardi des mesures similaires, mais seulement sur les contenus sponsorisés à caractère politique. Plus discret sur le sujet, Google dit enquêter «sur des tentatives de détournement de (ses) systèmes».

Envoyer par mail un article

Enquête russe: Facebook dévoile les pages des annonceurs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.