Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Portrait

Nassira El Moaddem (Bondy Blog) : engagée

17/01/2018 - par Marie-Caroline Royet

En baskets, Nassira El Moaddem, rédactrice en chef du Bondy Blog, n'hésite pas à parcourir les kilomètres. De la Sologne à la banlieue parisienne, cette boulimique de travail jongle entre engagement et responsabilités.

[Cet article est issu du n°1932 de Stratégies, daté du 11 janvier 2018]

 

Entre deux rendez-vous, Nassira El Moaddem, 33 ans, réussit à se poser le temps d’un café. « Je ne peux pas rester trop longtemps, le verdict sur les agents de nettoyage va être rendu à Saint-Denis et je ne veux pas rater ça », prévient-elle. Une référence aux agents d'entretien des gares d’Île-de-France en grève pour leurs conditions de travail. La jeune femme, diplômée de l’Inalco, attribue son engagement et sa passion du terrain à ses origines ouvrières. Travailler dur, c’est un registre qu'elle connait.

En 2009, poussée par ses parents, après Sciences Po Grenoble, elle intègre la première promotion de la Prépa « égalité des chances », coordonnée par l’ESJ Lille et le Bondy Blog, qui lui permet de réussir le concours d’entrée de l’ESJ Lille. Même si son rêve a toujours été de devenir journaliste, la fille d'immigrés marocains, originaire de Sologne, avoue sa difficulté à légitimer sa place. Pour son prédécesseur Nordine Nabili, Nassira El Moaddem s’est pourtant vite imposée comme une leadeuse potentielle. « C’était un gros risque quand l’équipe historique du Bondy Blog est partie, on ne savait pas quelle direction le média allait prendre mais on savait que Nassira tiendrait la barre », confesse-t-il. À la tête du média depuis septembre 2016, Nassira El Moaddem confesse une transition naturelle. « J’étais stagiaire quand j'ai rencontré Nordine en 2008, il était alors invité de l’émission Déshabillons-les sur Public Sénat. Il m’a proposé de venir voir ce qu’ils faisaient au Bondy Blog. J’ai dit “chiche” ». Une maison qu'elle n'a plus jamais quittée. 

Femme de conviction

 Sur les réseaux sociaux, la jeune femme ne mâche pas ses mots. Certains la jugent virulente comme lorsqu'elle accuse le secrétaire d'État chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, de « céder aux pressions des racistes en tout genre » après l'éviction de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique, ou encore lorsqu'elle réplique sur Twitter. « Il faut accepter les règles du jeu, défend-elle. Les gens vous interpellent sur vos enquêtes, à vous de répondre sinon on considère que les réseaux sont une vitrine médiatique pour y faire de la promotion», tranche-t-elle. Un tempérament qui pourrait lui porter préjudice. « Elle est maintenant le porte-voix du Bondy Blog, ce sont les enquêtes et pas les prises de position des blogueurs qu'il faut mettre en avant », alerte Nordine Nabili. 

Journaliste, elle est aussi mariée et mère de deux enfants. Et tente de jongler avec ces trois rôles, « même si mon conjoint en fait beaucoup, je ressens cette fameuse charge mentale », avoue-t-elle. Quid de sa casquette de rédactrice en chef ? « Je suis très fière d’être à cette place, mais il est important pour moi de garder un pied sur le terrain ». Une manière de se préserver face à la déconnexion des quartiers populaires.    

Parcours :

2012. Diplômée de l'école de journalisme ESJ Lille

2012. Journaliste économique et sociale à I-Télé

2015. Enquêtrice pour « L’œil du 20 heures » sur France 2

2016. Directrice et rédactrice en chef du Bondy Blog

2017. Chroniqueuse sur Europe 1 pour l’émission « Hondelatte raconte »

Envoyer par mail un article

Nassira El Moaddem (Bondy Blog) : engagée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.