Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Diagnostic

Facebook peut-il surmonter la crise ?

11/04/2018 - par Cécilia Di Quinzio

Le réseau social aux 2,13 milliards d'utilisateurs est au cœur d'un scandale sur l'utilisation des données personnelles recueillies sur sa plateforme.

La firme de Menlo Park, accusée de ne pas protéger suffisamment les données de ses utilisateurs, traverse la pire crise de son histoire. D'après une enquête du New York Times et du Guardian, Cambridge Analytica, une société privée de communication stratégique et d'analyse de données liée au Parti républicain américain, aurait récupéré les données de 50 millions d'utilisateurs et s'en serait servi pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d'influencer le vote des électeurs...

Conséquences concrètes

Depuis, c’est la débandade pour le géant américain. Malgré des excuses à répétition ainsi qu’une pleine page de publicité dans la presse britannique et américaine pour présenter les « regrets » de son patron, Facebook ne parvient pas à enrayer sa chute à Wall Street. Le scandale pourrait coûter très cher à la société, dont le modèle économique est basé sur les données personnelles qui permettent aux annonceurs de cibler au plus près leurs messages. À la suite des révélations, plusieurs annonceurs dans le monde ont annoncé suspendre leurs investissements publicitaires. Côté utilisateurs, beaucoup s’interrogent sur la possibilité de quitter en masse le réseau social. Et le mouvement #DeleteFacebook prend de plus en plus d'ampleur.

Autre conséquence concrète: le groupe californien, craignant un accueil négatif en pleine tempête, a décidé de remettre à plus tard la présentation de ses haut-parleurs connectés qui devaient être dévoilés en mai prochain...

Reco n°1

« Changer en profondeur… ou disparaître »

Sylvain Staub, avocat au Barreau de Paris (Cabinet Staub & Associés) et président de Privacy on Track

« À moins de deux mois de l’entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD), cette affaire pourrait faire avancer le travail autour des notions de “privacy” et de sécurité. Facebook fait l’objet d’un nombre grandissant de décisions judiciaires partout en Europe. Vis-à-vis des citoyens, il n’a pas d’intérêt, ne serait-ce que marketing, à ne pas se mettre en conformité avec le RGPD. Et une simple modification des conditions générales de vente ne suffira pas. Selon une démarche de “privacy by design”, à la lumière du RGPD, le réseau social doit reprendre entièrement son système de collecte et de traitement des données. La base même de son produit doit être totalement réformée. Mais est-ce que Facebook est compatible, par nature, avec le RGPD? Dans cinq ans, soit Facebook a changé radicalement, soit il n’existe plus. »



Reco n°2

« Assumer son statut de média »

Jean-Paul Crenn, fondateur de Vuca Strategy, cabinet conseil en e-commerce et transformation digitale

« Cette utilisation illégale des profils de 50 millions d’utilisateurs questionne de nouveau le comportement de Facebook (146 millions d’électeurs exposés à la désinformation russe, promotion de fake news, enregistrement d’appels et de SMS, etc.). L’entreprise ne doit pas pouvoir continuer à s’exonérer de toute responsabilité sous le prétexte fallacieux qu’elle est une “plateforme” et non un “média”. Être un réseau social de la taille de Facebook oblige à une responsabilité sociale, ce qui implique d’être un média – et donc baisser sa profitabilité... Il en va de l’avenir de nos démocraties et le législateur devra intervenir. Les annonceurs sur Facebook (où 90,5% des entreprises vont investir en 2018) ont également une part de responsabilité. Par leurs actes, ils sont complices des agissements du réseau social. »

Envoyer par mail un article

Facebook peut-il surmonter la crise ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W