Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Social Media

La semaine des réseaux sociaux en 5 actus business

15/04/2019 - par CDQ

Nouvelles fonctionnalités, nouveaux formats, nouvelles études ou nouvelles sources de monétisation... Chaque jour, l'actualité des réseaux sociaux est riche. Pour se repérer dans ce flot d'innovations, Stratégies décrypte les annonces les plus importantes.

  • Quand l'Union européenne félicite Facebook

La Commission européenne salue les changements opérés par Facebook dans ses conditions d'utilisation, qui explicitent désormais la façon dont le géant américain utilise les données personnelles afin de générer des revenus. En pointe dans la protection des données personnelles, l'Union européenne, renforcée dans son attitude par le scandale Cambridge Analytica, fait pression depuis plusieurs mois sur certains médias sociaux afin d'aligner leurs conditions de service sur ses exigences en matière de confidentialité et de respect des droits des utilisateurs. L'exécutif européen se félicite de voir que les nouvelles conditions d'utilisation de Facebook «expliquent désormais clairement comment la société utilise les données de ses utilisateurs pour développer des activités de profilage et cibler la publicité pour financer la société». En savoir plus…

  • Twitter renforce la chasse aux spams

Pour mieux lutter contre les spams, Twitter réduit de 1000 à 400 le nombre de comptes auxquels on peut s'abonner chaque jour. Très critiqué pour la gestion de ses contenus, le réseau social communique régulièrement sur ce sujet pour montrer qu'il agit. Twitter a décidé lundi 8 avril de réduire à 400 le nombre de comptes auxquels on peut s'abonner chaque jour, contre 1 000 précédemment, pour mieux lutter contre les spams, ces messages indésirables envoyés automatiquement par des comptes fantômes. «S'abonner, se désabonner, s'abonner, se désabonner. Qui fait cela ? Les spammers. Du coup, nous modifions le nombre de comptes que vous pouvez (commencer à) suivre pour le faire passer à 400 contre 1 000 par jour. Ne vous inquiétez pas, tout ira bien»,a écrit sur son compte @TwitterSafety le réseau social, qui s'est lancé depuis quelques mois dans un grand ménage pour assainir sa plateforme. En savoir plus…

  • Snapchat crée sa régie publicitaire

Snapchat dégaine sa régie publicitaire pour vendre son format vertical, que la plateforme accompagne de nouveaux services afin de tenter d'augmenter le temps passé par ses utilisateurs. C'est une avancée majeure pour le réseau social mobile. Lors de son premier sommet réunissant ses partenaires, le Snap Partner Summit, organisé jeudi 4 avril à Los Angeles, la société co-fondée par Evan Spiegel a annoncé le lancement de Snap Audience Network. Une façon pour lui de commercialiser ses publicités verticales Snap Ads hors de son environnement, un tournant proche de celui opéré en 2014 par Facebook avec Audience Network. Pour espérer attirer des annonceurs, Snapchat devra surmonter au moins deux écueils. Le premier: le nombre insuffisant de données partagées. «Comparé à Instagram, Snapchat est encore davantage une boîte noire, sans compter que le ticket d'entrée est au moins deux fois plus élevé», nous rapportait récemment le dirigeant d'une agence digitale. Le second défi: augmenter le temps passé sur un réseau social articulé depuis le début autour du zapping et de l'éphémère. En savoir plus…

  • Une youtubeuse attaque deux confrères pour diffamation

Dairing Tia et Antony Valero avaient relayé sur Youtube une polémique concernant les partenariats douteux de l'influenceuse EmmaCakeCup et de son compagnon Vlad Oltean. La première audience du procès a eu lieu vendredi 5 avril au tribunal correctionnel de Paris. Le jugement sera rendu en septembre 2020. Emma Charatz, connue sous le pseudonyme EmmaCakeCup sur les résaux sociaux, 1,4 millions d'abonnés sur Youtube, attaque en justice deux youtubeurs, Manon Delcourt, alias Dairing Tia (44 000 abonnés) et Antony Valerio (9 700 abonnés), en diffamation. EmmaCakeCup accuse notamment les deux youtubeurs de lui avoir fait perdre des partenariats publicitaires avec des marques. Elle leur reproche également les menaces et insultes rédigées par les internautes dans les commentaires sous les vidéos en cause. Pour le préjudice, elle leur réclame plusieurs dizaines de milliers d'euros. En savoir plus…

  • Les marques de food mettent Facebook au régime

Oasis, Nutella, Dragibus... Ces marques «food», qui ciblent prioritairement les enfants et les adolescents, commencent sérieusement à dédaigner Facebook, selon un article publié par le Journal du Net. Une marque comme Oasis, grosse success story auprès des jeunes, a déserté pour rejoindre Snapchat ou Instagram. La marque, explique Le Journal du Net, n'a plus rien posté sur Facebook depuis… novembre 2018. «On s'est rendu compte que 50% de notre cible, les adolescents, ne s'y rendait plus et que quand ils le faisaient, ce n'était pas plus d'une fois par mois, explique Benjamin Taieb, associé chez Marcel. On arrive à un point où ils n'ont même plus de compte Facebook.» Le Journal du Net, qui s'est procuré une étude exclusive de Socialbakers, pointe une chute de 92% pour la page d'Haribo Dragibus qui est passée de 191 à 16 posts annuels entre 2012 et 2018, une chute de 61% pour Kinder, dont le nombre de posts annuels a chuté de 348 à 135 dans le même laps de temps, tandis que Crunch n'a rien posté à ses 1,5 million d'abonnés depuis fin 2017. En savoir plus… 

Envoyer par mail un article

La semaine des réseaux sociaux en 5 actus business

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.