Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

Le news sketching ou l'actualité dessinée

23/04/2019 - par Constant Espanel

Alors que l’actualité répond souvent d’enjeux complexes, nous avons de moins en moins de temps pour tenter de la comprendre. Trouver de nouveaux moyens pour la raconter, voilà le dessein d’Adel Gastel à France 24.

Dans sa petite mallette noire, un carnet, des esquisses et un crayon. Adel Gastel, grand reporter à France 24, se revendique d’une tradition ancienne de plus de 20 000 ans. « Nos ancêtres, avant même l’apparition de l’écriture, utilisaient déjà le dessin pour communiquer ; il n’y a qu’à voir la grotte de Lascaux », rappelle-t-il. Et pour lui, d’une grotte au journalisme, il n’y a qu’un seul pas. Si le dessin a toujours fait les beaux jours de la presse écrite et des réseaux sociaux, notamment à travers les caricatures pour l’une et les « draw my life » pour les autres, il n’avait encore jamais été utilisé pour raconter directement l’actualité en vidéo. Et pourtant, c’est possible !

Frustrations journalistiques

« En tant que reporter de guerre, c’est très frustrant de dépenser un argent fou en termes de sécurité et d’équipes sur le terrain et de voir que les gens ne retiennent pas grand chose de ce qu’on leur montre, regrette Adel Gastel. Il n’y a pas l’interaction souhaitée avec le public ». À partir de ce constat, il développe dans les bureaux de France 24, en parallèle du motion design dont il est également en charge, sa propre technique de storytelling qui apparaît comme LA solution à son insatisfaction journalistique : le news sketching.

Ces nouveaux formats graphiques et dessinés sont introduits en 2016 chez France 24, initialement pour expliquer ce qu’est l’État islamique. Depuis, ils se déclinent sur de nombreux thèmes, des élections américaines au Brexit en passant par la guerre en Syrie. Et ils ne sont pas réservés aux plateformes numériques de la chaîne. « Le news sketching, comme le motion design, est un format relativement court. Le challenge que nous avons relevé, c’est de ne pas le cantonner à nos réseaux sociaux et de le mettre à l’antenne. Et ça marche ! », se félicite Marc Saikali, directeur de France 24. Et Adel Gastel d’ajouter : « Du grand reportage au news sketching, il n’y a qu’un coup de crayon. Le croquis vivant est une excellente façon de raconter le monde. »

Raconter l’actualité autrement

Si le motion design permet de raconter et d’expliquer de manière ludique et rapide, ses pictogrammes parfois un peu naïfs limitent sa portée sur des sujets plus complexes, notamment des histoires humaines ou historiques. Le news sketching s’illustre alors comme l’alternative parfaite, permettant d’engager le public tout autant qu’une vidéo aux éléments graphiques animés. « Il nous donne la possibilité de raconter autrement, mais aussi de raconter autre chose. Il s’agit à travers lui de reproduire une image en gardant un sérieux, une gravité, que le motion design perd parfois », se justifie Loïc Bacconnet, directeur des antennes, de la programmation et de l’unité de création chez France Médias Monde.

Aussi, le news sketching permet de pallier le manque d’images ou de moyens pour en acquérir ou en créer. Le recours aux archives et aux reconstitutions reste souvent indispensable, mais le dessin se pose comme une nouvelle possibilité, simple, efficace et peu onéreuse. Lorsqu’une jeune fille ivoirienne réduite en esclavage en Tunisie raconte son histoire à un journaliste mais ne veut pas apparaître, deux choix se présentent face à l’absence d’images : ne pas en rendre compte, ou le faire, mais autrement. « Il faut raconter ces histoires : elles sont humaines, ont une portée universelle et un caractère international, ce sont des sujets de prédilection pour nous. Si nous n’avons pas d’images, moi je prétends que nous en avons, mais à travers le dessin », revendique le news sketcher Adel Gastel.

Une nouvelle forme d’écriture

Son nouveau projet : relater la guerre en dessins. « Les téléspectateurs doivent comprendre sans être trop inquiété, explique-t-il. Il faut un filtre : le dessin. À travers lui, l’information est purgée de sa substance toxique et anxiogène tout en étant donnée proprement, et on comprend mieux. » À terme, il aimerait proposer de nombreux reportages entièrement dessinés, comme l’histoire de la jeune ivoirienne l’a initié, et faire du news sketching un mode parfaitement reconnu de narration journalistique, un nouveau genre. Et Marc Saikali de conclure : « Le news sketching est une nouvelle forme d’écriture, un nouvel exercice de notre métier de journaliste. Dans notre domaine, la révolution ne s’arrête jamais. Et c’est tant mieux. Sinon, qu’est-ce qu’on s’ennuierait ! »

Envoyer par mail un article

Le news sketching ou l'actualité dessinée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W