Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

Le Mondial féminin, un enjeu de taille pour TF1

20/05/2019 - par Delphine Soulas-Gesson

En diffusant les 25 meilleures affiches de la Coupe du monde féminine de football, le groupe TF1 entend donner un écho sans précédent au sport féminin. Déjà, les annonceurs répondent présents.

« La plus grande compétition sportive féminine de l’histoire. » À un mois du coup d’envoi de la Coupe du monde féminine de football, qui se déroulera en France du 7 juin au 7 juillet, le groupe TF1 n’a pas lésiné sur les superlatifs lors de la présentation de son dispositif de couverture le 7 mai dernier. L’enjeu est de taille : il a déboursé pas moins de 12 millions d’euros pour acquérir les droits de diffusion, à en croire la vice-présidente de la Fédération française de football, Brigitte Henriques. C’est 14 fois plus que ce qu’avait dépensé le groupe M6 (850 000 euros) pour le précédent Mondial féminin en 2015, rappelle Le Figaro.
« Nous aurons un dispositif éditorial aussi ambitieux que ce que nous avons l’habitude de faire pour ce type de compétition », assure François Pélissier, le patron des sports de TF1. Seront diffusées en clair par le groupe 25 des 52 meilleures affiches, dont tous les matchs des Bleues sur TF1 ainsi que la finale. Les autres matchs seront retransmis sur l'antenne de TMC et, comme pour le Mondial masculin, suivis du Mag de la Coupe du monde, présenté par Denis Brogniart.

Déja 1,3 million de billets vendus

« C’est difficile de dire jusqu’où ça ira en termes d’audience, mais à un mois du début de l’événement, on sent que c’est déjà en train de prendre », estime François Pélissier. Si TF1 n’a encore jamais diffusé de match de football féminin sur son antenne, la dynamique autour du sport féminin semble réelle. Plus de 5 millions de téléspectateurs (22,1% de part d’audience) ont suivi le 2 mai, dans 20H Le Mag, l’annonce de la liste des 23 joueuses retenues pour le Mondial. En handball cette fois, la finale de l’Euro féminin avait quant à elle rassemblé en décembre 5,4 millions de personnes (29,4% de PDA) toujours sur TF1. Autre indicateur côté billetterie, avec plus de la moitié des 1,3 million de billets disponibles déjà vendus, selon Brigitte Henriques.
« C’est le début d’une belle séquence sur le sport féminin et nombre d’annonceurs veulent en être », note Sylvia Tassan Toffola, directrice générale déléguée de TF1 Publicité. D’autant que le ticket d’entrée est bas : 3 000 euros brut pour une diffusion sur TMC à la mi-temps d’un quart de finale le samedi 29 juin à 15h. En cas de présence de la France en finale, le 7 juillet à 17h, le spot le plus cher est à 125 000 euros brut, contre 280 000 euros brut à la mi-temps de la finale du Mondial masculin. Selon Sylvia Tassan Toffola, le taux de remplissage pour les phases de poules est déjà de 85%. C’est plus que pour la Coupe du monde masculine, même si la commercialisation a commencé cette année un peu plus tôt.
Pour le groupe Canal+, qui diffusera la compétition en intégralité, cet événement clôturera une année particulièrement active sur le foot féminin, avec l’acquisition pour cinq ans des droits du championnat de D1. « Cette année, nos abonnés ont appris à aimer le football féminin », assure Gérald-Brice Viret, directeur général des antennes, selon qui le championnat de foot féminin a rassemblé jusqu’à 500 000 téléspectateurs sur Canal+ cette saison. Diffuseurs et annonceurs sont déjà dans les starting-blocks.

Envoyer par mail un article

Le Mondial féminin, un enjeu de taille pour TF1

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.