Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Numérique

Boostez votre engagement grâce à la vidéo

12/12/2017 - par Laurent Lasserre, directeur France de Wibbitz

Face à l'engouement des internautes pour la vidéo, marques et médias se doivent d'être présents sur ce format pour créer de l'engagement et toucher de nouveaux publics. Les conseils de Laurent Lasserre, directeur France de la plateforme Wibbitz.

Ce n’est plus un secret, la vidéo est devenue l'une des bases de l’information sur internet. De la vidéo amateur du chaton qui fait des bêtises aux reportages faits par des médias professionnels en passant par celles de pure players comme Brut, l’image animée s’est taillée la part du lion dans le temps passé en ligne. De nombreux éditeurs de contenus ont déjà pris ce virage technologique ; beaucoup de marques s’y mettent aussi dans leurs interactions avec les consommateurs.

Produire des formats courts n’est pas le seul enjeu. Il s’agit aujourd’hui de les rendre remarquables afin de générer de l’engagement avec les internautes, que ce soit par le partage ou la redirection vers un contenu plus détaillé. Pour cela, il faut non seulement se doter des outils nécessaires pour simplifier la production d’images, mais également les adapter aux différents canaux qui seront utilisés pour atteindre la cible la plus large possible.

Toutes les organisations souhaitent utiliser le minimum de ressources pour le résultat maximum. Il faut permettre à des rédacteurs non spécialisés de pouvoir, non seulement, écrire et publier un article mais aussi compléter facilement ce contenu avec des images pour créer une vidéo au format court qui génèrera de l’engagement auprès de ses publics sur tous les canaux disponibles aujourd’hui.

Atteindre de nouveaux publics

Car qui ne s’est jamais retrouvé accroché par une vidéo sur Facebook ou Instagram avant de regretter qu’il n’y en ait pas plus? Les réseaux sociaux permettent d’atteindre des cibles très spécifiques avec des exigences particulières. Le temps où l’on pouvait faire circuler un format unique est révolu ; il faut multiplier les approches pour ces nouvelles audiences. Les millennials, qui à 62% préfèrent regarder une vidéo que lire un texte, ainsi que la génération Z sont deux cibles très présentes sur ces plateformes et qui ne peuvent être ignorés.

Les éditeurs de contenus se doivent de suivre les tendances et l’évolution des demandes des consommateurs. Aujourd’hui, ces derniers délaissent le long format écrit pour des formats courts, ludiques et animés. L’écrit reste présent, bien entendu, mais il a reculé dans le processus d’information ; le consommateur n’y fait appel que quand il est suffisamment intrigué par un contenu pour avoir envie d’en savoir plus. Même dans ce cas-là, la vidéo représente un plus non négligeable pour fidéliser le lecteur.

Seule la vidéo recueille un succès quelle que soit la plateforme utilisée, ce qui permet également de multiplier les angles et les formats. Les utilisateurs souhaitent avoir une expérience visuelle créative plus riche qu’un simple texte.

Le bon format pour la bonne plateforme

Selon Cisco, presque un million de minutes de vidéos seront partagées chaque seconde en 2019. Pour autant, chaque réseau social a ses propres critères: format, longueur, orientation, tonalité… Faciliter la modification pour l’une ou l’autre plateforme est donc primordial pour maximiser l’engagement avec chacun des contenus.

Sur Facebook, plus de 8 milliards de vidéos sont regardées chaque jour. L’une des méthodes d’amélioration de l’engagement sur cette plateforme est le format carré, plus adapté au flux que le format paysage. Le format vertical a aussi sa place dans les Stories.

Snapchat est largement utilisé par les marques et les personnalités comme un outil marketing pour augmenter leur communauté et interagir avec leur public. Les vidéos y sont courtes et légères, et doivent capter l’essentiel en quelques secondes sur un format vertical. Ces films de 10 secondes peuvent aussi intégrer des teasers et des transitions dynamiques pour encourager à découvrir une information plus complète sur mobile.

Format carré

Tout comme Snapchat, Instagram est parfait pour les vidéos courtes et amusantes qui font entrevoir un sujet plus complet. Le format est carré dans le flux et vertical dans la partie Stories, qui permet aussi de renvoyer vers un contenu extérieur, avec un résultat de 15 à 25%. Il est conseillé d’y publier du contenu qui incite les utilisateurs à partager ou à tagger leurs amis.

Enfin, Twitter a largement rattrapé son retard initial sur la vidéo, devenant aujourd'hui l’un des passages obligés pour ces contenus. Le format standard est carré pour une meilleure visualisation sur mobile. Twitter fonctionnant beaucoup sur les nouvelles tendances, il est conseillé d’y poster du contenu dont tout le monde parle.

Aujourd’hui, transformer ou compléter un texte par une vidéo se fait en quelques minutes grâce à l’apparition de plateformes spécialisées comme Wibbitz. Cela permet ainsi aux éditeurs de contenus, qu’ils soient médias ou marques, de multiplier l’engagement avec leurs publics de manière particulièrement réactive, sans mobiliser de ressources supplémentaires. Le format vidéo va continuer à croître dans les prochaines années, et seules les organisations capables d’intégrer ces nouveaux processus au sein de leurs canaux d’information gagneront en visibilité.

Envoyer par mail un article

Boostez votre engagement grâce à la vidéo

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies