Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

communication

La Poste annule sa compétition digitale

05/10/2015 - par Cathy Leitus

Alors que les agences finalistes ont déjà dépensé entre 80 000 et 200 000 euros, le groupe La Poste qui a décidé d'interrompre son appel d'offres, lancé il y a 6 mois, va les dédommager de 2000 euros. Une situation intenable selon Edouard de Pouzilhac, président de l'AACC Interactive

Selon nos informations, le groupe La Poste a décidé d'annuler la compétition digitale qu'il avait lancée en avril dernier alors que les trois agences finalistes, Digitas-LBI (la sortante), Fullsix et Razorfish France (ex-Nurun) avaient d'ores et déjà fait deux présentations. Cette consultation conduite par Nathalie Collin, directrice générale adjointe en charge du numérique et de la communication de La Poste, était très ambitieuse et concernait la stratégie digitale et éditoriale, la conception, le développement et la maintenance de l’ensemble des projets numériques: sites internet, sites mobiles, applications mobiles et tablettes.

Consultant extérieur

Le budget, estimé entre 17 et 25 millions d'euros, portait sur une durée de cinq ans (deux ans reconductibles trois fois pour une durée d’un an). Nathalie Collin aurait fait machine arrière pour se donner le temps de revoir toute la stratégie digitale du groupe sur les conseils d'un consultant extérieur. Les agences finalistes ont été informées par courrier et recevront un dédommagement de 2000 euros, une somme dérisoire quand on sait que pour ce type de projet les frais d'avant-vente peuvent être estimés entre 80 000 et 200 000 euros.

Destruction de valeur

Cette décision d'annulation de La Poste sans véritable compensation financière n'est pas un cas isolé. C'est même devenu un sujet de préoccupation pour les agences digitales, qui investissent de fortes sommes dans les appels d'offres, au risque de les voir interrompus ou décalés dans le temps et d'en subir les effets en termes de rentabilité. Interrogé par Stratégies, Edouard de Pouzilhac, président de 5ème Gauche et de la délégation interactive de l'AACC confirme ces inquiétudes et lance même une alerte. «Il est urgent que les annonceurs réalisent le coût très important qu'engendre pour une agence la participation à une compétition digitale (notes stratégiques, livrables créatifs,  experts mis a disposition, achat de prestations extérieures ... ). Ce gaspillage est absurde et désormais intenable car il est destructeur de valeur pour tout le monde

Envoyer par mail un article

La Poste annule sa compétition digitale

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.