Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

relation client

L'alimentaire veut rétablir sa réputation

10/04/2014 - par Anaïs Richardin

Face à la suspicion du public, certaines marques agroalimentaires jouent la carte de la transparence. A l'instar de Fleury Michon et Blédina.

Scandales alimentaires et maintenant impression en 3D d'aliments tels que la viande: la suspicion vis-à-vis de la filière agroalimentaire se généralise. Les consommateurs, de plus en plus méfiants, exigent une traçabilité et une transparence exemplaires. Face à ce constat, des marques réagissent, comme Blédina et Fleury Michon. Et puisque l'on ne croit que ce que l'on voit, elles

Cette page est réservée aux abonnés

DÉJÀ ABONNÉ ?

Accès libre

s’identifier

Lire cet article

  • 2 €
  • image
  • image
  • image
J’achète

Abonnez-vous

Pour accéder à tous les contenus

s’abonner

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies