Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

IBM

15/03/2012 - par Bruno Fraioli

OBJECTIF. Profiter d'une vitrine grand public pour faire des RP clients

Arrivé il y a vingt-sept ans comme prestataire technique de Roland-Garros, IBM a fait du tennis sa spécialité. Depuis, la société informatique est devenue partenaire officiel des quatre tournois du Grand Chelem et de grands tournois de golf (Master d'Augusta, Evian Master…). Roland-Garros offre à IBM une véritable vitrine de son savoir-faire. «C'est un cas réel grandeur nature, explique Claire Herrenschmidt, responsable des partenariats sportifs IBM France. Nous gérons toute l'infrastructure technologique du tournoi et faisons en sorte que tout se passe bien. C'est aussi le seul événement où la marque bénéficie d'une visibilité grand public. Nous attendons un retour concret pour le business.»

 

MOYENS. La visite de Roland-Garros

IBM gère tous les services techniques et informatiques du tournoi parisien, de la gestion du site Internet au trafic des données en passant par l'agrégation des statistiques, dont sont friands joueurs et journalistes. Le sport est devenu une spécialité pour IBM, qui lui alloue trois centres informatiques pour les événements sportifs dont elle assure la gestion technique. Un millier de clients et prospects sont invités durant la quinzaine de compétition. «Le point clé est la visite de nos zones techniques, et de l'espace Web mis en place, commente Claire Herrenschmidt. Nos clients aimeraient voir les infrastructures des uns et des autres, mais personne ne veut être visiter. Roland-Garros et le sport nous offrent cette possibilité.»

 

RESULATS. Des retours difficiles à quantifier

Grâce aux services marketing de Roland-Garros, IBM chiffre précisément les retombées de sa visibilité sur les courts. L'an passé, le logo de l'entreprise a été visible un tiers du temps d'antenne lors des retransmissions télévisées. Les retombées presse sont également suivies, et pour la même période, les expérimentations autour de la TV connectée ont valu à IBM 50% de sujets supplémentaires. Un exposition toujours bonne à prendre et qui offre une assise à la marque. En revanche, la société a bien du mal à estimer le retour de son programme de relations publics. «Je connais le business de chacun de nos invités, mais il est toujours très difficile de définir la part des affaires liées directement au sponsoring sportif», regrette Claire Herrenschmidt. IBM a arrêté son enquête de satisfaction auprès de ses invités: le taux avoisinait 100%.

Envoyer par mail un article

IBM

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.