Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Jeunes créatifs

Guilhem Barbet et Pierre Cognard (Buzzman)

06/06/2016 - par Oceane Redon

Comme chaque année, Stratégies décernera son Prix des jeunes créatifs à un team dont les membres sont âgés de moins de 30 ans. Second (par ordre alphabétique) des 10 teams sélectionnés: Guilhem Barbet et Pierre Cognard. S’il a déjà travaillé sur des films et des applications, ce tandem apprécie particulièrement le «productising».

Passionnés par l’image, Guilhem Barbet et Pierre Cognard ne voulaient pas forcément travailler dans la publicité au départ. Ce n’est qu’après un DUT en services et réseaux de communication (où il a appris à faire des montages vidéo et photos et découvert les logiciels de graphisme) que Pierre Cognard s’est orienté vers une licence en création publicitaire à Nancy. Après une première expérience chez BDDP & Fils, il a rejoint Buzzman en 2014 comme directeur artistique, où il travaille depuis lors avec Guilhem Barbet.
Ce dernier est passé par les Beaux-Arts à Clermont-Ferrand avant d’intégrer l’Ecole de communication visuelle de Bordeaux. C’est un stage chez BETC qui l’a poussé à devenir directeur artistique dans la publicité, avant de passer concepteur-rédacteur chez Buzzman en 2014.
Ayant le même âge (26 ans), ils disent toucher tous les deux à la direction artistique et à la conception-rédaction, et admirent les marques comme Canal+, ses publicités telle «L’Ours» et ses créatifs Patrice Dumas et Eric Astorgue (BETC). Ils se sentent à l’aise avec le positionnement de Buzzman, qui cherche à faire des publicités populaires, d’entertainment et citent comme référence ses campagnes pour Tipp-Ex.
Au quotidien, ce duo cherche à développer du «productising», ce qui consiste à créer un produit qui découle d’une marque. «On a alors un produit physique et achevé entre les mains à la fin, qui peut être commercialisé», indique Pierre Cognard. Mais ils n’oublient pas pour autant de mettre dans leurs opérations «du second degré et de l’humour», conclut Guilhem Barbet.

Ikea Application «Ensemble à table». «Pour remettre les gens autour d’une table, nous avons voulu confisquer leur principale source de distraction: leur portable. Nous avons donc imaginé une application ludique, qui ressemble presqu’à un jeu de société et vise à réunir les gens. C’est le premier gros projet sur lequel nous avons travaillé de A à Z.»

Meetic «Joyeuse Saint-Valentin 2016». «Ce film digital et télévisé est articulé autour de l’idée ‘satisfait ou remboursé’, appliquée à un service amoureux. C’est une campagne dont l’aboutissement aura lieu dans un an, ce qui permet à Meetic de s’inscrire dans la durée et de créer une rupture dans la façon dont les marques communiquent traditionnellement sur la Saint-Valentin. »

Canal Play «Les Pâtes». «Pour faire la promotion des nouvelles séries au format court de Canal Play, nous avons imaginé une gamme complète de pâtes, dont la durée de cuisson correspond aux épisodes des séries. Une marque de vidéo à la demande qui communique avec des pâtes, c’est quelque chose de savoureux et qui n’avait jamais été fait.»

Envoyer par mail un article

Guilhem Barbet et Pierre Cognard (Buzzman)

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies