Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

E-commerce

iProspect mise sur le e-retail

11/06/2019 - par Sorlin CHANEL

L’agence du groupe Dentsu Aegis Network lance iRetail en comptant notamment sur la diversité des e-retailers concernés par son offre pour se différencier.

Le e-commerce a plus que jamais le vent en poupe. Avec 90 milliards d’euros en 2018 et près de 100 milliards attendus à l’issue de l’année 2019 selon la Fevad, l’amour des Français pour les achats en ligne ne se dément pas. Une dynamique qui n’a pas échappé à iProspect, l’agence de performance digitale du groupe Dentsu Aegis Network, qui se lance à son tour sur le créneau du e-retail avec une offre baptisée -forcément- iRetail. «Au-delà de cette croissance, le secteur est en pleine mutation avec une montée en puissance des marketplaces et des e-retailers, qui captent de plus en plus de conversions en ligne au détriment des sites de marques pour des raisons qui tiennent notamment à la fluidité du parcours d’achat. L’enjeu pour les annonceurs est de pouvoir optimiser leur présence au sein de cet écosystème avec une offre allant du conseil à l’activation sur l’ensemble de la chaîne», résume Arick Abbou, head of E-retail&Voice, qui pilote cette nouvelle offre. En partie issue d’une première mouture «très opérationnelle», iRetail revendique une version augmentée en conseil et s’appuie sur une dizaine d’experts aux profils complémentaires (SEA, SEO, Social, Programmatique, Data, Tracking, UX). Mais aussi sur un outil propriétaire d’analyse, de reporting et de gestion des campagnes sur Amazon.

Assistants vocaux en ligne de mire

Car si le géant américain fait figure de passage obligé, l’objectif est surtout de «mettre la lumière sur les autres acteurs» que représentent Carrefour, Auchan, Casino, Leclerc, Cdiscount ou encore Criteo. «On sent que c’est une tendance forte, avec l’arrivée prochaine sur le marché de nouveaux entrants comme LDLC. Même Google et Facebook s’y sont mis avec leurs propres marketplaces» relève Arick Abbou, qui pilote cette offre articulée autour de quatre piliers. Outre son volet stratégie (audit, recommandation, implémentation et restitution des performances de la stratégie paid et organique sur les différentes plateformes), iRetail entend se faire une place sur le marché avec un volet insights/data (enrichissement de la connaissance consommateurs et traduction des cibles en cibles data directement activables sur les plateformes), son pendant retail/analytics (mesure de l’efficacité business des campagnes online en point de vente, excepté pour Amazon) mais aussi une expertise voice&assistant (conseil et développement d’applications conversationnelles sur les assistants vocaux tels que Google Assistant et Amazon Alexa). Plus qu’une «porte d’entrée additionnelle», selon Arick Abbou, qui y voit un «élément de différenciation vis-à-vis de la concurrence» en même temps qu’une «orientation significative» pour le e-commerce dans les années à venir.

Chiffres-clés

37,2 millions d’euros Le chiffre d’affaires 2017 d’iProspect en France

250 Le nombre de salariés d’iProspect en France

Envoyer par mail un article

iProspect mise sur le e-retail

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.