Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Digital

Les fonds levés par les start-up en Europe ont bondi de 86% au 1er semestre

24/07/2015 - par Olivier Mongeau, avec AFP

Les capitaux levés sur le Vieux Continent se sont établis à près de 7,0 milliards de dollars. Un niveau au plus haut depuis les années 2000 et la bulle internet.

Les fonds levés par les start-up en Europe ont bondi de 86% sur les six premiers mois de 2015, selon une étude publiée jeudi 23 juillet par Clipperton Finance et Digimind, un niveau au plus haut depuis les années 2000 et la bulle internet, rapporte l'AFP. Au total, les capitaux levés sur le Vieux Continent se sont établis à près de 7,0 milliards de dollars. L'étude, qui intégre la Russie, exclut toutefois les levées de fonds de moins de 500 000 dollars ainsi que les introductions en Bourse.

 

Un tel afflux de capitaux s'explique notamment par l'arrivée massive de fonds en provenance de Russie ou de Moyen-Orient «mais aussi sur l'arrivée de plus en plus forte de fonds de capital investissement généralistes qui viennent maintenant sur la technologie», selon Martin Vielle, associé à Clipperton Finance et l'un des auteurs de l'étude, interrogé par l'AFP. Le rapport montre par ailleurs que les investissements se concentrent massivement sur les «licornes», ces start-up non cotées et valorisées à plus d'un milliard de dollars.

 

La France bien placée

 

Le Top 10 des investissements lors du premier semestre 2015 a représenté 2,2 milliards de dollars, soit près d'un tiers des investissements total durant la période, précise l'étude, qui place le français Sigfox (présidé par Anne Lauvergeon, photo) en neuvième position avec 115 millions de dollars levés. «On avait très peu de "licornes" en Europe par rapport aux Etats-Unis lors des années précédentes alors que maintenant de plus en plus émergent grâce à leur capacité de s'exporter au-delà de l'Europe», juge M. Vielle en faisant notamment référence au français BlaBlaCar.

 

Le phénomène se concentre surtout sur les trois principales économies du continent: le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France. Si le Royaume-Uni domine toujours avec 1,8 milliard de dollars (+80% en un an) sur son territoire, grâce au notamment à ses «fintech» (start-ups spécialisées dans la finance), la France le suit avec 1 milliard (+40%). L'Hexagone concentre toutefois le plus grand nombre de levées de fonds sur la période avec 159 opérations, devançant le Royaume-Uni et l'Allemagne.

Envoyer par mail un article

Les fonds levés par les start-up en Europe ont bondi de 86% au 1er semestre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.