Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

Top 50 des personnalités les plus médiatisées en 2018

20/12/2018 - par Garance Bailly

Quelles sont les personnalités qui ont bénéficié de la plus forte exposition dans la presse française en 2018 ? Edd, éditeur de Press’edd, plateforme de services de veille-médias, présente la 6ème édition de son palmarès. Premier constat : les femmes y sont sous-représentées.

Où sont les femmes ? C'est la ritournelle qui pourrait être entonnée à la vue du classement Edd des personnalités les plus exposées dans la presse française pour l'année qui s'achève. Paradoxalement, alors que les questions de parité, de représentativité et de mobilisation contre les violences faites aux femmes ont occupé une large place dans le débat public, la visibilité médiatique de la gent féminine est en baisse en 2018.

 

Sept femmes dans le top 50

Seules sept femmes apparaissent dans le top 50, toutes issues de la sphère politique : Angela Merkel (12e place), Marine Le Pen (14e), Theresa May (18e), Agnès Buzyn (26e), Élisabeth Borne (39e), Nicole Belloubet (45e) et Anne Hidalgo (48e), chacune d'elles ayant rencontré des difficultés cette année (élections difficiles, Brexit, scandales, grèves, controverses...).

Guère mieux, la part des femmes dans le top 1000 s'élève à 15,3% : il s'agit du deuxième niveau le plus bas enregistré depuis 2013. À titre de comparaison, les femmes étaient présentes dans le classement à hauteur de 16,9% en 2017. Le résultat est tout de même un peu plus encourageant du côté des Unes : elles sont 22% à y avoir été citées cette année. 

Concernant la répartition par catégorie, les personnalités féminines sont, cette année encore, majoritairement issues du domaine de la culture et des médias (45%). Pour autant, c'est dans la sphère politique qu'elles sont le plus visibles : parmi les 50 premières personnalités féminines du classement, 26 en sont issues. À noter que les femmes de la catégorie business demeurent extrêmement discrètes (1%). Seule bonne nouvelle : les sportives gagnent 6 points par rapport à l'année passée (19%).

 

L'opposition politique en recul 

Avec 28% des personnalités, la politique reste bien présente. Alexandre Benalla, après le scandale qui a éclaté en juillet, fait son entrée dans le classement directement à la 56e place, enregistrant la plus forte progression de citations avec un gain de 1428 places par rapport à 2017. Les démissions successives des ministres de la Transition écologique et solidaire et de l'Intérieur ont également mobilisé les rédactions : Gérard Collomb prend la 7e place du classement (+16 places), devant Nicolas Hulot, 11ème (+8 places).

À noter, du côté des leaders des partis d'opposition, les baisses significatives de Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National, passée de la 3ème place en 2017 à la 14ème cette année et de Jean-Luc Mélenchon, président de La France insoumise, désormais à la 16ème place contre la 6ème précédemment. Laurent Wauquiez gagne quant à lui 6 places, passant de la 25ème position à la 19ème. 

S'agissant des personnalités politiques internationales, le tonitruant Donald Trump se positionne à la deuxième place, juste derrière Emmanuel Macron. La présence de plusieurs autres chefs d'État dans le top 50 traduit une année d'importants enjeux diplomatiques et de conflits internationaux. 

 

Business, people et football 

Immanquablement, la Coupe du monde de football a donné la part belle à l'Équipe de France avec deux représentants dans le top 5 : Kylian Mbappé, 4ème (+8 places par rapport à 2017) et l'entraîneur Didier Deschamps, 5ème (+15 places). Un Mondial qui donne d'ailleurs une impulsion nouvelle à la catégorie sport qui est, pour la première année de ce classement, la plus représentée avec 45% des personnalités, et qui confirme la passion française pour le football représenté à hauteur de 48%.

Concernant le top 10 des personnalités business, il est révélateur d'une année riche en actualités avec, en tête, Marc Zuckerberg. Pris dans la tourmente du scandale Cambridge Analytica sur les données personnelles, le fondateur de Facebook bondit de 152 places. 4ème, juste derrière le médiatique Président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas, Guillaume Pepy, patron de la SNCF, a dû faire face à un mouvement de grève contre la réforme voulue par le gouvernement. Carlos Ghosn, incarcéré au Japon pour des soupçons de fraudes fiscales, se classe 5ème.

Enfin, concernant les célébrités, Laetitia Hallyday (1ère, +439 places), Laura Smet (2e, +372 places) et David Hallyday (4e, +634 places), femme et enfants de Johnny Hallyday, arrivent en tête avec le feuilleton de «l'affaire de la succession». L'ex-producteur de cinéma Harvey Weinstein, inculpé pour viol et d'agressions sexuelles, catalyseur des mouvements #BalanceTonPorc et #MeToo, se classe 3ème. Les animateurs de télévision Stéphane Bern et Cyril Hanouna sont 5e et 6e. Et pour finir, Booba est à la 7ème place (+299 places), Le Duc du rap français ayant défrayé la chronique en août pour son affrontement, au cœur de l'aéroport d'Orly, contre Kaaris. Un scandale qui a également servi ce dernier puisqu'il enregistre la meilleure progression de la catégorie avec un gain de 1069 places. 

Envoyer par mail un article

Top 50 des personnalités les plus médiatisées en 2018

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.