Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ALIMENTAIRE

Les féministes digèrent mal la crème Babette

21/04/2000

«Je sortais du métro Ménilmontant avec une bande de copains et de copines et on est tombés sur cette affiche. On en est tous restés babas. Au début, on ne voit que le texte, très violent. On s'aperçoit seulement après que c'est une publicité pour une crème fraîche. Je sais bien qu'il s'agit de second degré mais il y a un moment où ça va bien. Des femmes nues pour vendre des yaourts, on a fini par s'y habituer, mais donner à voir ça, c'est légitimer le discours de violence tenu envers les femmes.»Nelly Martin, syndicaliste à SUD-PTT et permanente de la Coordination française pour la marche mondiale des femmes, n'a visiblement pas apprécié l'humour de Candia.

Confusion sur les termes

Avec son agence D'Arcy, l'annonceur a voulu frapper un grand coup avec cette campagne affichée sur 5000panneaux entre le 12 et le 19avril. C'est réussi: après le coup de gueule poussé à l'AFP par cette coordination féministe, qui fédère de nombreuses associations ou organisations politiques et syndicales, les médias se sont emparés du scandale. Babette n'en demandait pas tant.«Il n'y avait de notre part aucune volonté de choquer,se défend Florence Pierron, chef de groupe chez Candia.Dans notre brief, nous voulions mettre en avant les qualités de Babette, une crème fraîche semi-épaisse de longue conservation: on peut la monter en chantilly, la chauffer sans problème et lier les sauces avec, d'où les termes utilisés. On a adoré la création qui nous a été proposée. Face à Bridel et Elle&Vire qui viennent de nous copier en lançant un produit similaire, ce clin d'oeil permet de nous démarquer.»À l'agence, on tombe aussi des nues.«La création a été testée par des femmes et il n'y a eu aucun problème,remarque Marie-Odile Duflo, directrice générale de D'Arcy.En tout cas, il n'y avait de notre part aucune arrière-pensée.»Ce qui ne semble pas être le cas de la Coordination, sa représentante le reconnaît volontiers:«Tout ça nous sert aussi pour la campagne que nous avons lancée, depuis le 8mars dernier, pour la marche mondiale des femmes»,admet Nelly Martin, qui glisse que le prochain rendez-vous aura lieu le 17juin à Paris, lors d'une manifestation qui prendra pour cibles«la pauvreté, la mondialisation et la violence sexiste».

Envoyer par mail un article

Les féministes digèrent mal la crème Babette

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies