fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Réseaux sociaux

Sindyoff s'engage contre le cyberharcèlement

07/09/2021 - par Ambrine Ziani

Dans une vidéo diffusée le 5 septembre sur sa chaîne YouTube, la chanteuse et influenceuse Sindyoff a annoncé reprendre son compte Instagram @betesdemeufs, à travers lequel elle invite les victimes de cyberharcèlement à témoigner.

Dimanche 5 septembre sur sa chaîne YouTube, la chanteuse et influenceuse Sindy Michelle Claudia Auvity - plus connue sous le nom Sindyoff sur les réseaux sociaux - a diffusé une courte vidéo non montée dans laquelle elle lance un appel contre le cyberharcèlement. La jeune femme de 25 ans indique avoir été elle-même victime de ce phénomène violent durant deux ans.

«Je me demande jusqu'à quand les femmes vont se faire cyberharceler avant qu'on les écoute», introduit-elle en début de séquence. La créatrice de contenus avait précédemment montré sur Instagram la violence de certains messages qu'elle reçoit, et confié la difficulté que peut représenter la collecte de preuves pour pouvoir porter plainte, à savoir les captures d'écran des «dickpics» et autres propos insultants.

Si l'influenceuse s'est déjà exprimée sur le sujet sur ses propres réseaux sociaux, elle lance cette fois un appel en ligne pour accompagner et protéger les victimes de cyberharcèlement. Elle invite ces dernières à témoigner avec le hashtag #CyberSindy.  Elle dit avoir pris contact avec Instagram pour que la plateforme s'engage davantage. Celle-ci propose déjà de masquer des mots-clés que les utilisateurs ne souhaitent plus lire dans les commentaires.

Lire aussi : Notre interview vidéo d'Anthonin

En top des tweets le 5 septembre, la vidéo a déjà été visionnée plus de 85 000 fois sur YouTube. Sur son compte Instagram, Sindyoff invite aussi les internautes à suivre le compte @betesdemeufs, qui était jusqu'ici resté inactif, mais qui enregistre déjà plus de 20 000 abonnés. Ce sera à travers ce second compte que la jeune femme relayera sur Instagram les informations liées à sa mobilisation contre le cyberharcèlement.

Le cas de la jeune femme est loin d'être isolé. Dans le secteur de l'influence marketing, d'autres créateurs de contenus dont les youtubeurs Jeremstar, Enjoy Phoenix (Marie Lopez) ou encore Anthonin (qui avait accordé une interview vidéo à Stratégies en mars 2021), se sont déjà déclarés comme victimes de ce fléau et militent aujourd'hui pour cette lutte.

Lire aussi :

Modérer les immodérés

Laurent Solly (Facebook) : «La modération est un équilibre difficile»

L'étau se resserre autour de la modération des plateformes

Envoyer par mail un article

Sindyoff s'engage contre le cyberharcèlement

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.