Conseil

Lancée en 2016, WNP Studio, la structure de production intégrée de WNP (What’s Next Partner), revoit son identité et son offre. Renforcée par l’arrivée de son nouveau directeur des productions, Tanguy Dairaine, WNP Studio accélère dans les nouvelles technologies.

WNP Studios devient WNP Studio. Un changement subtil qui s’accompagne d’une nouvelle identité et d’une offre revisitée, impulsée par une nouvelle organisation au sein de l’entité. Présidée depuis janvier par Benjamin Levy, également vice-président et managing partner de WNP (What’s Next Partner) depuis 2021, la structure qui emploie sept personnes se dote d’un directeur de création dédié en la personne de Yannick Kryk, également directeur de création digitale de WNP. Troisième talent clé, Tanguy Dairaine arrive quant à lui au poste de directeur des productions, un mot que ce dernier tient à mettre au pluriel. « Chez WNP Studio, nous ne voulons pas penser en termes de "déclinaison", le conforte Benjamin Levy. Nous préférons employer le terme de "dispositif" car nous pensons les contenus nativement pour chacun des touch point. » 

Profil atypique, Tanguy Dairaine dispose d'un parcours dans la publicité et la musique. « Ce qui m’intéresse, c’est faire du populaire », justifie-t-il. Ce professionnel de l’audiovisuel a commencé sa carrière comme concepteur-rédacteur chez Leo Burnett avant de produire des clips vidéos. Dans les années 2000, il a pris en charge la direction artistique des shows de Pascal Obispo et leurs captations. Il a ensuite fait la rencontre de Patricia Kaas avec laquelle il a collaboré durant sept ans (il a notamment écrit cinq chansons sur l’album Kabaret). Tanguy Dairaine choisit de retourner à la publicité en 2017 et intègre BETC comme senior executive producer pendant quatre ans, avant un rapide tour chez Havas à Londres. Dans ses derniers projets, il a assuré la direction artistique du dernier album de Zaz. Aujourd’hui chez WNP, il veut explorer les possibilités permises par les technologies dans la production. 

Lire aussi : Rébellion, l’indépendante tout terrain

Il cite, entre autres, les tournages en plateaux virtuels qui permettent de délivrer rapidement une multitude d’assets. Des solutions technologiques qu’il estime moins énergivores que nombre de tournages classiques et plus vertueuses pour les techniciens et pour les clients. « Nous avons la capacité d'aller chercher des solutions nouvelles à l’extérieur », ajoute Benjamin Levy. Ce dernier se donne pour mission d’innover dans les mesures d’efficacité, notamment en pré-test. WNP Studio vient d'ailleurs de se doter d’une solution américaine d’intelligence artificielle, dont Benjamin Levy préfère taire le nom, qui permet de prédire les performances des futures campagnes sur les réseaux sociaux. « Cette IA a deux forces : elle délivre ses résultats immédiatement et son taux de fiabilité est supérieur à 95% », s’enthousiasme-t-il. Une solution qui doit notamment permettre à WNP Studio de répondre à sa nouvelle promesse « We make your content work harder ». 

Chiffres clés

23 millions d'euros Chiffre d'affaires 2021 de WNP.

80 Nombre de salariés de WNP.

7 Nombre de collaborateurs de l'entité WNP Studio.

Suivez dans Mon Stratégies les thématiques associées.

Vous pouvez sélectionner un tag en cliquant sur le drapeau.