Le distributeur d’imprimés publicitaires Milee (ex-Adrexo) a annoncé vendredi 17 mai demander son placement en redressement judiciaire, plongeant ses 9 000 employés en France - dont des retraités modestes - dans l'inquiétude. « Depuis de nombreuses années, le secteur de la distribution d'imprimés publicitaires dont Milee est un des leaders est en grande souffrance », justifie la direction de cette filiale du groupe Hopps. En avril, c'est La Poste qui avait annoncé le reclassement au sein du groupe des salariés de sa filiale de prospectus publicitaires Mediaposte, pénalisée par un marché national ayant fondu de près de moitié entre 2019 et 2023. La direction de Milee a précisé vouloir « un plan de redressement » et non de cession pour continuer l'activité afin « de préserver l'avenir de ses collaborateurs ». Le tribunal de commerce de Marseille examinera la demande de Milee dans les jours à venir.

Suivez dans Mon Stratégies les thématiques associées.

Vous pouvez sélectionner un tag en cliquant sur le drapeau.