Le gouvernement français impose à ses ministres d’utiliser l’application de messagerie sécurisée Olvid en lieu et place de WhatsApp, Signal ou Telegram. Une circulaire signée par Élisabeth Borne demande aux ministres de désinstaller les applications de messagerie grand public d’ici le 8 décembre et de les remplacer par Tchap, une application sécurisée pour les fonctionnaires français, et Olvid, une application française de messagerie instantanée. La circulaire souligne que les applications grand public ont des failles de sécurité et que l’utilisation d’Olvid garantit la protection des données grâce à un annuaire décentralisé et un chiffrement des messages de bout en bout. Olvid a obtenu une certification de sécurité de premier niveau de l’ANSSI, l’agence de sécurité informatique française.