Le réseau social des adolescents Snapchat va de nouveau licencier des centaines de personnes, rejoignant d’autres entreprises technologiques qui réduisent leurs effectifs en ce moment. Snap, la maison mère de l’application, a annoncé qu’elle se séparait de 10 % de ses employés, soit environ 500 personnes. Elle avait déjà remercié 20 % de son personnel à l’été 2022 (plus de 1 200 personnes). L’entreprise comptait un peu plus de 5 300 employés début novembre. Au printemps dernier, Evan Spiegel, qui a cofondé Snap en 2011, s’était félicité d’avoir atteint les 750 millions d’utilisateurs mensuels. Mais Snap n’a jamais réussi à gagner suffisamment de recettes publicitaires pour dégager un profit annuel. En 2022, ses pertes nettes ont triplé à 1,43 milliard de dollars. Le groupe californien doit présenter mardi ses résultats trimestriels et annuels.