MESSAGERIES

Selon une exigence du DMA (Digital Markets Act), WhatsApp, Facebook Messenger et iMessage devront permettre l’interopérabilité avec de petites plateformes de messagerie à partir du 7 mars. L’ouverture initiale se fera sur les discussions individuelles avec la possibilité d’envoyer texte, audio, vidéo et fichiers à différentes applications. Ces discussions seront séparées dans une section « conversations tierces ». L’accès aux appels et aux discussions de groupe pourrait prendre plusieurs années. Les utilisateurs auront le choix de participer ou non à cette ouverture pour éviter le spam et les escroqueries. Les entreprises devront signer un accord pour être interopérables avec Meta, mais aucune n’a encore été officiellement annoncée.

Suivez dans Mon Stratégies les thématiques associées.

Vous pouvez sélectionner un tag en cliquant sur le drapeau.