Google a annoncé mettre à jour son outil de création publicitaire avec son modèle d’IA le plus abouti.

Google a annoncé l’intégration de sa dernière génération d’IA générative au sein de Performance Max, son outil de gestion publicitaire pour tout son écosystème. Si le géant de la publicité avait déjà annoncé en novembre des solutions d’IA générative pour aider à la création de publicités, notamment pour créer des textes et des variations d’images à partir d’une base, il passe un nouveau cap en intégrant son modèle le plus abouti. Cela permettra de créer davantage de textes, comme des titres plus longs. Le modèle de génération d’image sera également mis à niveau pour se baser sur Imagen 2, le modèle le plus avancé. Les annonceurs pourront ainsi « utiliser Performance Max pour générer des images lifestyle montrant des personnes effectuant certaines actions. L’édition d’images permettra également de créer et d’ajouter des arrière-plans présentant des personnes non identifiables », indique Google. En anglais et prochainement dans d’autres langues. « Mais les annonceurs resteront aux commandes », affirme Pallavi Naresh, responsable produit pour Google Ads. Des filtres sont prévus pour « éviter de générer des images de personnes nommées, y compris des célébrités et des personnalités publiques. » Idem sera prohibé « tout contenu qui promeut la violence, des déclarations trompeuses ou déceptives. » Du changement en vue au sein des agences…

Une annonce en pleine crise

Cette annonce intervient le jour même où Google a annoncé suspendre la création d'images de personnes sur Gemini, à la suite de « problèmes récents » concernant cette fonctionnalité. Depuis sont lancement en février, non encore disponible en Europe, des critiques ont émergé sur les réseaux sociaux pour pointer des inexactitudes concernant certaines images créées, notamment en matière de genre et de diversité pour des sujets historiques. En l'occurrence, des utilisateurs ont relevé sur X (ex-Twitter) que Gemini semblait sous-représenter les personnes blanches dans les images générées. Parmi celles-ci, plusieurs internautes ont publié une requête sur un soldat allemand de 1943, donnant lieu à des images de militaires asiatiques ou à la peau noire.

Quoi qu'il en soit, l’annonce de l'intégration de Gemini à Performance Max, d’abord disponible en anglais et prochainement dans d’autres langues, changera considérablement la vie des agences. La performance de chaque annonce sera mesurée pour avoir un retour en direct sur la diversité et la pertinence de chaque création en fonction de la cible déterminée. Google a également annoncé étendre son partenariat avec Canva, qui intégrera des modèles adaptés à Performance Max, permettant de générer des campagnes directement depuis l’application créative.