fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Edito

Le premier communiqué de presse de l’histoire

12/01/2022 - par Gilles Wybo

Dans son ouvrage baptisé Les Maîtres de la manipulation (Tallandier), David Colon, prof à Sciences Po, nous retrace l’histoire de la com politique et des relations publiques. Il s’attarde en particulier sur l’Américain Ivy L.Lee, pionnier des relations publiques, qui s’est lancé en 1903. Son idée : mettre à disposition des dirigeants d’entreprises l’expérience acquise en communication politique. « À l’époque, les chefs d’entreprise ne communiquent auprès du public qu’à travers la réclame et lorsqu’ils cherchent à influencer la presse, soit ils menacent de couper les budgets publicitaires, soit ils ont recours à des officines pour corrompre les journalistes ou éditeurs de presse… », rappelle David Colon. Ivy Lee envoie le premier communiqué de presse de l’histoire en 1906 pour une société minière confrontée à une grève… Ce communiqué, rédigé et mis en page comme un article, est repris par tous les journaux. À partir de 1915, Ivy Lee travaille pour Rockfeller afin de changer l’image de celui qui est surnommé par la presse « le baron voleur » ou « la grande pieuvre »… « Il conseille au patron d’aller visiter les campements des mineurs du Colorado et de danser avec leurs épouses devant les journalistes…», relate l’auteur. Dans les années 30, Ivy Lee a des contacts avec le régime nazi, ce qui lui vaut une enquête du Sénat américain… Il décède en 1934, mais à sa mort la plupart des entreprises américaines sont dotées d’un service de relations publiques… Après Ivy Lee, l'enseignant s’intéresse à Walt Disney, David Ogilvy ou Marcel Bleustein-Blanchet… Passionnant !

Envoyer par mail un article

Le premier communiqué de presse de l’histoire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.