Tech
Le géant chinois de l'internet Baidu a annoncé un plongeon de 50% de son bénéfice net au quatrième trimestre, contrebalancé par un chiffre d'affaires plus élevé que prévu grâce à l'intelligence artificielle et la vidéo en ligne.

Basé à Pékin et coté à New York, le moteur de recherche dominant sur le marché chinois, qui diversifie ses activités tous azimuts, a vu son bénéfice net s'établir à 2,1 milliards de yuans (275 millions d'euros) sur la période octobre-décembre, a annoncé l'entreprise le 22 février.
Les bénéfices ont été rognés par les achats massifs de contenus consentis par Baidu pour développer sa plateforme de vidéo en  ligne iQiyi.com, ou encore par les coûts croissants en termes de bande passante.

Mais le chiffre d'affaires total pour le 4e trimestre a été meilleur que prévu, à 27,2 milliards de yuans (3,57 milliards d'euros) - dépassant ainsi les estimations des analystes.
Un résultat obtenu grâce aux investissements réalisés dans des secteurs non traditionnels pour l'entreprise, comme l'intelligence artificielle, l'informatique dématérialisée (cloud) et la vidéo.

Merci l'IA 
«La diversification des activités de Baidu, de l'internet mobile vers les marchés de la maison intelligente, du transport intelligent, du cloud et de la conduite autonome nécessitera de lourds investissements», a prévenu le directeur financier Herman Yu pour justifier la baisse du bénéfice. «Néanmoins, l'ensemble de ces investissements confèrent à Baidu un portefeuille équilibré pour des rendements à court, moyen et long terme, et 
nous espérons que ces placements porteront leurs fruits et accéléreront la croissance des revenus de Baidu au cours des prochaines années.»
Sur l'ensemble de l'année, le tableau reste  encourageant: le bénéfice total 2018 a grimpé de 51%, à 27,6 milliards de yuans (3,62 milliards d'euros). Et l'entreprise a annoncé une solide hausse du nombre d'utilisateurs actifs quotidiens de ses principaux services de base.
Baidu dit cependant subir le ralentissement économique chinois - la croissance du PIB est tombée à 6,6% l'an passé, le plus faible score en 28 ans - et s'attendre à un essoufflement de la hausse de son chiffre d'affaires au 
premier trimestre 2019.

Suivez dans Mon Stratégies les thématiques associées.

Vous pouvez sélectionner un tag en cliquant sur le drapeau.