fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Spécial Régions

Le vélo, l’atout com’ du Val de Loire

25/11/2021 - par Maxime Moinard (Etudiant à l'IEJ)

Depuis 15 ans, le Centre-Val de Loire cherche à promouvoir la région par le biais du vélo. Une initiative novatrice à l’époque, très porteuse aujourd’hui, à partir d’une plateforme : « La Loire à Vélo ».

De moyen de transport à moyen de promotion : le vélo a largement changé de dimension depuis 15 ans, notamment en Centre-Val de Loire. Avec des pistes cyclables accessibles à tout endroit, des vélos en libre-service et plus de 2 000 km de véloroutes, la région rime désormais avec bicyclette.

« C’est une habitude à prendre mais lorsqu’on s’y met, on y prend goût », se remémore Pablo qui a étudié à Tours pendant trois ans.

Châteaux, villages pittoresques, villes gorgées d’histoire… Le Centre-Val de Loire a de quoi attirer aussi les touristes.

Créé en 2005, « La Loire à Vélo » est justement un organisme institutionnel régional de tourisme. La plateforme permet de créer des itinéraires, de louer des vélos, de réserver des hébergements ou des lieux de visite sur le parcours : un véritable accompagnement pour tous.

« Nous avons créé la Loire à Vélo car nous voyions ça comme une autre façon de voyager. En vélo, les gens prennent le temps de comprendre la nature, les paysages, relate Pierre-Alain Roiron, conseiller régional Centre-Val de Loire. Depuis l’instauration de cette marque, les touristes restent en moyenne 0,7 jour de plus par séjour. »
Lire aussi : Le marché français du vélo a bondi de 25% en 2020
Un million de visiteurs cyclistes arpentent les terres ligériennes chaque année. Un succès dont Marion Fremont, responsable de « La Loire à Vélo », connait l’origine : « Les professionnels du tourisme ont été sensibles à l’accueil des cyclistes depuis plus de 10 ans ». Le Centre-Val de Loire cherche toujours à améliorer l’accueil. 

Lors de l’été, par exemple, la région est la seule en France à réserver des wagons de trains spécialement pour les vélos des excursionnistes : « Le programme a permis de créer de nouveaux métiers et de développer la croissance des villes. Depuis plusieurs années, le modèle est vraiment rentable », explique Pierre-Alain Roiron.

« La Loire à Vélo » a donc su devenir indispensable. Les conséquences sont d’ailleurs visibles dans les petites agglomérations de la région. Jérôme Lefer, responsable du pôle transport de l’agglomération de Vendôme, a rapidement remarqué les résultats du programme : « Nous avons vu une nette augmentation du nombre de cyclotouristes grâce à La Loire à Vélo ». Ces résultats poussent même les villes à prendre des initiatives : « A Vendôme, on aimerait organiser un événement national autour du vélo en 2022. C’est un atout d’avoir une région qui attire autant de touristes grâce au vélo ».
Le programme cherche également à s’inscrire dans une communication actuelle. Avec la venue de plusieurs influenceurs sur le parcours (Globe Blogueur, Worldhealth) et des partenariats avec le média Topito, « La Loire à Vélo » satisfait un public plus large. « Le point positif, c’est que le parcours est plutôt plat donc cela convient autant aux familles avec enfants qu’aux jeunes qui souhaitent découvrir la région. On a également beaucoup plus de visiteurs étrangers », détaille Marion Fremont. Pour cause, la fréquentation des touristes étrangers a augmenté de 35%, depuis 2010.

Envoyer par mail un article

Le vélo, l’atout com’ du Val de Loire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.