La marque française de whisky Bellevoye a sélectionné l’agence Romance après un appel d’offres lancé en début d’été. Le gain porte sur le déploiement d’une grande campagne de marque prévue en France et à l’étranger pour l'automne 2024.

« Comment doit se comporter une marque de whisky quand elle est au pays du vin ? », c’est l’une des questions que s’est posée l’agence Romance pour réfléchir à la stratégie de la marque Bellevoye. Ce whisky français est conçu en 2015 par le groupe Les Bienheureux, fondé par Alexandre Sirech et Jean Moueix. Dans le paysage des spiritueux, il est une référence en termes de whisky puisqu’on le retrouve au Ritz, à l’Élysée, et dans la première classe et classe business d’Air France. Dans le but d’accroître sa notoriété et son image, un appel d’offres a été lancé l’été dernier portant sur le déploiement d’une grande campagne de marque prévue en France et à l’étranger pour l'automne 2024. La campagne comprendra de l’affichage, du digital et de l’accompagnement média, et sera exposée dans des villes en France, aux États-Unis, et en Asie. Bellevoye a consulté trois agences, dont la sortante Dentsu, et a fait le choix de Romance. « Avec cette campagne, nous allons construire un grand territoire de marque qui puisse partir de l’affichage, mais s’exprimer aussi sur du social media, pour que le tout puisse être cohérent. Parfois des marques tirent leur leadership de leur histoire, car elles sont implantées depuis longtemps. Bellevoye tire son audace de ses réussites », explique Jérôme Lavillat, directeur des stratégies chez Romance. Du côté d’Alexandre Sirech, cofondateur du whisky Bellevoye, cette campagne a pour objet « une valeur forte sur laquelle surfer pendant les années à venir. C’est une campagne clivante, intemporelle, et qui n’a pas besoin de traducteur. Elle revient à l’essentiel avec un côté philosophique qui rend un clin d’œil aux enseignements de Jean-Marie Dru, un homme qui m’a beaucoup marqué ». Selon le cofondateur, le groupe Les Bienheureux double sa croissance chaque année.