Le Trust Barometer 2024 d’Edelman (Baromètre de la confiance) révèle un nouveau paradoxe au cœur de la société : l'innovation contribuerait à une nouvelle ère de prospérité mais aggraverait en l’état la relation de confiance entre les Français, les dirigeants et les experts. De fait, ceci entraîne une plus grande instabilité sociale et une forte polarisation politique.

Selon le Trust Barometer 2024 d'Edelman (Baromètre de la confiance), 46 % des Français font confiance aux entreprises pour innover en France, devant les ONG (45 %), le gouvernement (37 %) et les médias (37 %). L'étude montre par ailleurs que les Français attendent des scientifiques et des experts qu’ils jouent un rôle majeur dans l’introduction et l’acceptabilité des nouvelles technologies pour contrer la défiance des Français. Cette méfiance envers l'innovation serait d’ailleurs en grande partie due à une mauvaise communication des scientifiques selon 52% des Français. Les chiffres révèlent que les Français font autant confiance à leur entourage (67%) qu’à la communauté scientifique (65%) pour dire la vérité sur les nouvelles technologies. Un chiffre qui reste néanmoins nettement supérieur à la confiance accordée aux membres du gouvernement sur le sujet (45%). Le gouvernement français est d’ailleurs sous pression, jugé peu compétent pour réglementer en matière d’innovation (56%).

Science trop politisée

Les Français émettent aussi des doutes sur l'impartialité, avec 60% des Français qui pensent que la science est trop politisée, alors que le chiffre est de 53% dans le reste du monde, plaçant la France au troisième rang mondial des pays défiants sur le sujet. 52 % des personnes interrogées estiment d’ailleurs que le gouvernement français et les organismes de financement de la recherche exercent une influence qualifiée d’excessive dans la gestion de la science. Les dirigeants d'entreprises doivent désormais intégrer l’impact de l'innovation sur la société dans son ensemble, dans leur communication. Dans le Trust Barometer 2024, les Français expriment le besoin de comprendre comment l'innovation influencera leur avenir et recherchent des réponses convaincantes. L'écoute, la transparence et l'engagement des entreprises sont essentiels pour intégrer davantage l'innovation dans nos vies et l’accepter, avec une demande claire de communication améliorée sur les risques et les avantages de l'innovation de la part des institutions.

Méfiance vis-à-vis du public/privé

Bien que les Français soient méfiants à l'égard du partenariat public-privé (48% contre 60% au global), le rôle des entreprises et de leurs dirigeants reste crucial. Plus de la moitié des Français attendent des chefs d'entreprise qu'ils gèrent les changements dans la société, pas seulement au sein de leur entreprise. À titre d’exemple, 7 employés sur 10 en France espèrent que leurs dirigeants communiqueront clairement sur des sujets qui concernent la société française comme l'utilisation éthique de la technologie, l'impact de l'automatisation sur l'emploi ou encore la formation au service de l’emploi (ou reskilling).

Suivez dans Mon Stratégies les thématiques associées.

Vous pouvez sélectionner un tag en cliquant sur le drapeau.