fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Ce que les marques doivent avoir en tête

 

«Les influenceurs sont un moyen idéal pour permettre aux marques de communiquer. Ils font office d’amis qui nous donnent des avis. Ils bénéficient donc d’un vrai capital confiance dans un contexte où les gens sont fatigués des messages corporate», rappelle Yuval Ben-Itzhak, CEO de Socialbakers, un outil d’analyse des médias sociaux qui utilise l’intelligence artificielle. Se rapprocher d’un influenceur est donc une bonne idée, à condition, d’une part, qu’il y ait une bonne alchimie avec l’annonceur●; et d’autre part, que sa réputation soit bonne. Plusieurs marques ont eu à déplorer des partenariats décevants, soit parce que les influenceurs ne s’avéraient finalement pas irréprochables, soit parce qu’ils avaient menti sur les audiences. Les faux influenceurs coûteraient jusqu’à 174 millions d’euros par an aux marques d’après une étude de Captiv8.

«En tant que tiers de confiance, nous sommes là pour réaliser un travail d’audit et de certification et vérifier qu’elles ne prennent pas de risques pour leur image. Pour cela, la puissance n’est pas la seule variable. Il y a aussi la pertinence, observe Guilhem Fouetillou, cofondateur de Linkfluence. Sur certains sujets de niche, une personne peut s’avérer intéressante, même si elle n’a que 200 followers.» Anthony Delorme, directeur associé chez Brainsonic, confirme que les internautes recherchent avant tout une parole authentique. «Une institutrice avec 500 followers peut être plus crédible sur des sujets d’éducation qu’un gros influenceur. À l’heure des réseaux sociaux, on est tous un peu activistes», conclut-il. Avis aux services marketing.

Envoyer par mail un article

L’influence au service de grandes causes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.