Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Plateforme

Netflix réduit ses débits en Europe

20/03/2020 - par La Rédaction, avec AFP

Le patron de la plateforme de streaming répond ainsi aux demandes du commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton qui souhaite alléger la pression sur les opérateurs télécoms. Google a annoncé également la réduction de ses débits sur YouTube pour utiliser moins de réseau.

Netflix a décidé de réduire les débits sur tous ses flux en Europe pendant trente jours afin d'alléger la pression sur l'internet, a annoncé jeudi le groupe. «Netflix a décidé de commencer à réduire les débits binaires sur tous nos flux en Europe pendant 30 jours. Nous estimons que cela permettra de réduire le trafic de Netflix sur les réseaux européens d'environ 25% tout en assurant un service de bonne qualité à nos membres», a expliqué un porte-parole, cité dans un communiqué.

Le PDG de Netflix, Reed Hastings, répond ainsi à une demande formulée mercredi 18 février par le commissaire au Marché intérieur Thierry Breton lors de leur rencontre à Bruxelles. En effet, Thierry Breton a appelé mercredi les plateformes de diffusion et les opérateurs à prendre des mesures pour alléger la pression sur l'internet, afin de faciliter le travail à distance et l'éducation en ligne durant la période de confinement imposée dans les pays d'Europe pour lutter contre la propagation du Covid-19.

 

« Sens des responsabilités »

Thierry Breton a salué «l'action très rapide que Netflix a entreprise pour préserver le bon fonctionnement de l'internet pendant la crise du Covid-19 tout en maintenant une bonne expérience pour les utilisateurs». «M. Hastings a fait preuve d'un grand sens des responsabilités et de la solidarité», a-t-il ajouté.

Les obligations de confinement et le télétravail ont augmenté le trafic sur internet, avait souligné le commissaire mercredi. Thierry Breton a demandé aux plateformes de diffusion en continu de «coopérer avec les fournisseurs de télécommunications pour adapter le débit de la diffusion vidéo en continu en proposant temporairement la définition standard plutôt que la haute définition, en tenant compte des heures de travail les plus critiques».

 

YouTube suit le mouvement

Après Netflix, Google a annoncé vendredi 20 février la réduction de ses débits sur YouTube pour utiliser moins de réseau. «Suite à un entretien entre le PDG de Google, Sundar Pichai, la PDG de YouTube, Susan Wojcicki, et le commissaire Thierry Breton, nous nous sommes engagés à basculer temporairement tout le trafic dans l'UE en définition standard par défaut», a déclaré un porte-parole de Google dans un communiqué.

«Les gens viennent sur YouTube pour trouver des nouvelles qui font autorité, des contenus d'apprentissage et pour établir des liens en ces temps incertains. Bien que nous n'ayons connu que quelques pics d'utilisation, nous avons mis en place des mesures pour ajuster automatiquement notre système afin d'utiliser moins de capacité réseau», a expliqué le porte-parole. 

 

Lire aussi :  Orange attend des masques « avec une grande impatience »

Envoyer par mail un article

Netflix réduit ses débits en Europe

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.