fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Numérique

« Un nouveau coup dur d'Apple ! »

12/05/2021 - par Amaury de Rochegonde

Guillaume Tollet, directeur associé de Fifty-Five, explique en quoi les médias sont impactés par les évolutions d’Apple, de Google et de la Cnil.

La mise à jour de l’iOS 14 d’Apple est-il un problème pour les éditeurs?

Guillaume Tollet. Depuis le 26 avril, les éditeurs souhaitant publier une nouvelle version de leur appli doivent avoir renseigné sur l’App Store toutes les informations sur la collecte des données et les traceurs de leur application, et demander, via l’app tracking transparency (ATT), le consentement de l’utilisateur pour le partage de données, dont le fameux identifiant publicitaire IDFA. C’est donc un effet informationnel et de transparence. Et cela fait fi des réglementations nationales et du choix des éditeurs d’entrer en contact avec leur public, notamment via les CMP. Apple fait sur les applis ce qu’il a fait sur son navigateur Safari depuis 2018. C’est un nouveau coup dur !

 

Google renoncera aux cookies tiers  dans Chrome en 2022. Est-ce le mieux préparer à un monde sans cookies ?

Oui, car il a une position prédominante et de nombreux gens loggés. Et comme il y a une pression sociétale pour réguler la circulation des cookies, Google met en place des solutions regroupées sous le projet « Privacy sandbox ». Le FLoC – pour federative learning of cohorts – permettra de passer d’un tracking individuel – basé sur les cookies – à un tracking de cohortes, c’est-à-dire de groupes de personnes partageant les mêmes caractéristiques. Sans cookies, le traitement de données reste dans le navigateur et ne passe plus par les serveurs de Google. Cela a été pensé pas de très bons ingénieurs américains mais qui ne connaissent pas forcément les règles en Europe où Google interroge désormais les régulateurs pour avoir quelques prérequis sur la privacy.


Quelles répliques pour les médias après les nouvelles règles de la Cnil ?
Avec ces nouvelles règles, le taux d’acceptation est de 65 %. L’impact est donc réel. Le vrai big bang est qu’on pose une réelle question à l’internaute. Mais les éditeurs ont réagi en mettant en place des accès alternatifs, avec des abonnements (ou « cookie alternative wall »). Il y aura sans doute un affinage au sein des groupes médias car il y a parfois un peu de bad buzz pour certains sites. Le login commun à travers le pass média est aussi une solution. Il permet de se mettre à armes égales avec les Gafa. Encore faut-il partager les données pour que l’union fasse la force !

Envoyer par mail un article

« Un nouveau coup dur d'Apple ! »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.