fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Internet

La désinformation, ça peut rapporter gros

25/08/2021 - par DSG

Selon une étude de NewsGuard et Comscore, les sites qui publient des fausses informations génèrent chaque année 2,6 milliards de dollars de revenus publicitaires.

Que ce soit sur les vaccins, sur les remèdes contre le Covid ou sur de nombreux autres sujets, les infox sont toujours plus nombreuses à circuler sur internet et particulièrement sur les réseaux sociaux. Et selon une étude de NewsGuard et Comscore, les sites qui les publient récolteraient chaque année pas moins de 2,6 milliards de dollars de recettes publicitaires (2,2 milliards d'euros), générées à travers l'achat en programmatique.

L'étude se base sur un échantillon de 7 500 sites dont le trafic et les coûts publicitaires sont mesurés par Comscore, ainsi que sur une base de données de plus de 6 500 sites d'information et d'actualité dont la crédibilité est évaluée par NewsGuard. Ainsi, les deux organismes parviennent à reconstituer les dépenses publicitaires numériques qui sont versées aux sites jugés comme non fiables par NewsGuard, estimant que 1,68% des dépenses publicitaires ont financé des fournisseurs de mésinformation et que le marché mondial de la publicité programmatique représente 155 milliards de dollars par an. D'où le chiffre de 2,6 milliards de dollars annuels.

Lire aussi : «Les marques aussi peuvent être victimes des fake news»

«Ces données soulignent l'ampleur du financement involontaire de la mésinformation et de la désinformation en ligne par les grands annonceurs, qui placent leurs publicités sur des milliers de sites en utilisant la publicité programmatique, un processus compliqué et informatisé qui laisse les marques dans le flou quant aux endroits où leurs publicités apparaissent et aux types de messages qu'elles financent», regrettent NewsGuard et Comscore dans un communiqué.

Cette étude fait suite à un précédent rapport publié par NewsGuard, dans lequel l'organisation chargée d'analyser la mésinformation en ligne évaluait à plus de 4 000 le nombre de grandes marques qui avaient diffusé des publicités sur des sites publiant des infox sur le covid-19.

Envoyer par mail un article

La désinformation, ça peut rapporter gros

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.