Dans un communiqué, Reporters sans frontières demande aux pouvoirs publics d’encourager le déploiement de standards internationaux interopérables, agissant au niveau des métadonnées des contenus, et d’en imposer l’intégration dans les systèmes d’IA pour éviter la prolifération de contenus falsifiés à partir de l'intelligence artificielle.  « Il y a urgence à ce qu’un contenu puisse être rapidement identifiable comme une production synthétique, générée par IA, ou comme une production authentique », précise Reporters sans frontière qui entend ainsi limiter l'impact des deepfakes. « Ces informations sont fondamentales pour s’assurer que les fausses images générées par IA ne viennent pas polluer les représentations du réel », précise Vincent Berthier, responsable du bureau technologies de RSF.

Suivez dans Mon Stratégies les thématiques associées.

Vous pouvez sélectionner un tag en cliquant sur le drapeau.