INFORMATION

C'est le nombre de journalistes et d'employés de médias qui ont été tués depuis le début de la guerre Israël-Hamas, le 7 octobre. Une enquête de l'Agence France-Presse, publiée jeudi, sur le bombardement qui a tué un journaliste de Reuters et a blessé six autres reporters dont deux de l'AFP, dans le sud du Liban le 13 octobre, désigne un obus de char israélien. Issam Abdallah, 37 ans, a été tué alors qu'il travaillait avec six journalistes à proximité de la frontière avec Israël. Deux collègues de Reuters, deux journalistes de la chaîne Al Jazeera, et deux de l'AFP ont été blessés, dont la photographe Christina Assi, 28 ans, grièvement atteinte, qui a subi une amputation de la jambe droite et reste hospitalisée.

Suivez dans Mon Stratégies les thématiques associées.

Vous pouvez sélectionner un tag en cliquant sur le drapeau.