Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Start-up

Coronavirus : la tech française se mobilise

16/04/2020 - par Emmanuel Gavard et Cécilia Di Quinzio

En pleine crise sanitaire mondiale, la tech française s’est mobilisée à tous les niveaux : solidarité, levée de fonds, aides aux entreprises... De nombreuses start-up ont lancé des projets. Tour d’horizon non exhaustif de la solidarité professionnelle.

En ces temps troublés, nombreuses sont les entreprises à œuvrer pour la solidarité. Moins médiatisées, moins visibles, les initiatives du monde de la tech n’en restent pas moins abondantes. Jeunes pousses ou géants essayent de participer à leur échelle à l’effort collectif, en rendant leurs services gratuits ou en en lançant de nouveaux.  

Pour recenser toutes ces initiatives, Wiztopic, plateforme des professionnels de la communication, a créé « Génie Solidaire », une newsroom dont la vocation est de lister les propositions sérieuses menées par les entreprises dans la lutte contre le coronavirus. Distribution de masques, fabrication de gel hydroalcoolique, appel aux dons, mais aussi inventions et détournements permettant de répondre à la demande urgente de matériel médical... Wiztopic veut rassembler, dans un espace unique, informations, sources et contacts.

Faciliter la solidarité  

Leboncoin a lancé le mouvement #lebongeste, un dispositif pensé pour faciliter l'entraide entre particuliers pour des besoins du quotidien. Ainsi, chacun peut déposer une annonce afin de proposer localement et bénévolement son aide aux personnes fragilisées par la situation actuelle : courses alimentaires, pharmacie, offrir du soutien scolaire et de l'aide aux devoirs à distance, promener les animaux domestiques. De leur côté, les personnes en situation de vulnérabilité peuvent également déposer une annonce pour demander un soutien.  

Checkmyguest, spécialiste de la gestion locative d'appartements et gestionnaire de 450 appartements en région parisienne accessibles via des plateformes telles que Airbnb ou Booking.com, a mis gratuitement les logements de ses propriétaires volontaires proches des hôpitaux à disposition des personnels soignants.  

Mieux communiquer  

Octoly, le spécialiste de l'influence marketing, a proposé de fournir gratuitement sa plateforme (200 000 membres dont 30 000 influenceurs) à disposition des organismes nationaux pour favoriser la diffusion de messages de santé publique à la plus large population possible.  

De son côté, l’application Malt, spécialisée dans la mise en contact entre freelances et entreprises, a lancé un appel à bénévolat. Près de 1 000 personnes spécialisées dans le numérique se sont mises à disposition pour aider des organisations de santé à revoir leurs applications, sites web et autres outils digitaux, pour mieux informer le public.  

Heropolis, une plateforme sécurisée spécialisée dans l’émission et la réception d’alertes géolocalisées, a offert son service aux mairies, pour qu'elles puissent diffuser régulièrement des informations locales (ouvertures de magasins, règles locales...), recueillir des demandes de la population (soutien psychologique, demande d’information...) ou encore équiper les polices municipales pour garder une trace des contrôles de dérogations. Le système sera gratuit un mois pendant la crise sanitaire. 

Faciliter le don 

Collecticity, une plateforme de financement participatif des projets publics en France, a décidé de soutenir les hôpitaux en fédérant des appels aux dons et en stimulant l'élan de solidarité des citoyens et des entreprises. Elle a mis à disposition ses outils et ses réseaux pour booster les collectes de don ou de mécénat.

Aider les entreprises 

La start-up Hemblem et Le Pot Commun ont lancé une plateforme pour soutenir les restaurants ou les professionnels du tourisme en perte d'activité totale, afin de gagner un peu de trésorerie pour payer leurs charges. Comment ? En permettant aux consommateurs d’acheter des bons pour des repas, nuitées ou expériences, qu’ils pourront utiliser à la fin du confinement.

Payplug, la solution de paiement en ligne pour les PME, a rendu son service gratuit pour les médecins afin de favoriser l’accès à la téléconsultation, avec la plateforme Livi, mais elle aussi offert trois mois aux commerçants ainsi qu’un accompagnement, afin qu’il puisse développer une activité e-commerce rapidement.  

Sarbacane, un éditeur de logiciel de marketing direct (SMS, Emailing, marketing transactionnel...) a rendu sa solution gratuite et sans engagement, le temps du confinement, pour que les entreprises en difficulté puissent rapidement mettre en place une communication pour soutenir l’activité économique.  

Switch, l’application de chasseurs de tête a modifié sa plateforme pour aider les start-up en difficulté à repositionner les employés dont elles pourraient être amenée à se séparer en cas de plan de sauvegarde de l'emploi. L’employeur peut télécharger une liste des personnes dont il va/veut se séparer afin de les aider à être contactées par des entreprises qui, elles, auraient des besoins. 

Les Gafa aussi  

Facebook, sur le contenu tout d’abord, a lancé #EnsembleSolidaires, un rendez-vous quotidien pour donner de la voix aux innombrables initiatives de solidarité qui ont vu le jour. Le réseau social a aussi débloqué 100 millions de dollars pour venir en aide aux médias touchés par la baisse d’activité publicitaire, afin de les aider à fournir une information fiable, au moment où elle est le plus indispensable. La société a également débloqué 100 millions de dollars pour les TPE-PME en difficulté (30 000 dans les 30 pays ou la plateforme est présente).  

Google, lui, a également débloqué 800 millions de dollars, notamment sous forme de publicité pour aider à diffuser des informations auprès de la population. Le géant de la pub et de la tech a aussi mis à disposition ses outils de travail collaboratif auprès des entreprises pour faciliter le télétravail.  

En Chine également, Alibaba a annoncé un chèque de 144 millions de dollars pour aider à lutter contre le virus, et le chinois Tencent (WeChat), une enveloppe de 43,25 millions de dollars. 

Soundcloud qui voit ses écoutes exploser du fait du confinement a débloqué 15 millions de dollars pour soutenir les artistes qui ne font plus de concert. 

Envoyer par mail un article

Coronavirus : la tech française se mobilise

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies