Les enseignes Intermarché et Auchan annoncent un rapprochement « pour discuter les bases d'une alliance de long terme à l'achat », avec pour objectif de créer la première centrale d'achat française.

Intermarché et Auchan ont annoncé mardi 5 décembre leur rapprochement « pour discuter les bases d'une alliance de long terme à l'achat », avec pour objectif de créer la première centrale d'achat française, selon un communiqué commun. « Le périmètre de discussions comprend notamment la négociation à l'achat des produits alimentaires de grande consommation des grandes marques nationales et la négociation à l'achat des produits non alimentaires », ajoute le communiqué des deux distributeurs, qui sont par ailleurs associés pour un rachat de magasins du groupe Casino, en grande difficulté financière. « Ce projet a pour objectif de créer la première centrale d'achat française afin de défendre au mieux les intérêts des consommateurs », ajoutent Intermarché et Auchan dans leur communiqué, lequel confirme une information de La Lettre parue il y a quelques jours. Ces discussions « s'inscrivent en complément » d'une alliance déjà existante entre Intermarché et Casino au travers de la centrale d'achat Auxo. Fin novembre, Auchan et Intermarché avaient confirmé une offre conjointe pour racheter l'intégralité des hypermarchés et des supermarchés n’ayant pas encore été cédés par le distributeur Casino.

Craintes de vente à la découpe

En outre, Intermarché s'est déjà accordé avec Casino il y a quelques mois pour le rachat de 119 de ses magasins, plus une soixantaine en option. Une soixantaine de points de vente a ainsi changé d'enseigne début octobre. L'annonce d'Auchan et Intermarché sur les achats effectuée ce mardi survient alors que les salariés de Casino ont parallèlement manifesté en région parisienne et à Saint-Etienne, où se trouve le siège du groupe, craignant une « vente à la découpe » de l'entreprise. La concurrence fait actuellement rage entre enseignes de la grande distribution, exacerbée par l'inflation qui porte depuis des mois le leader du secteur, E.Leclerc, à un rythme que ses concurrents s'efforcent de suivre, y compris en rachetant des magasins afin de doper leur part de marché autrement que par l’intermédiaire de la seule performance commerciale.