L’été vu par
Laurent-Éric Le Lay est directeur des sports de France Télévisions. Pour Stratégies, il revient sur les actualités de l'été.

Les Jeux olympiques de Tokyo dont les audiences ont dépassé celles de Rio.

Plus de 50 millions de Français ont suivi les Jeux sur les antennes de France Télévisions, c’est un très gros score et une belle récompense pour le dispositif que nous avons mis en œuvre. Cela montre que malgré la pandémie, les compétitions à huis clos et les nouveaux usages médias des Français, les JO restent un événement majeur regardé par l’ensemble de la famille, y compris les jeunes. Et cette année, les médailles françaises ont été particulièrement symbolisées par les sports collectifs, qu’il s’agisse des victoires en basket, en hand ou en volley, mais aussi en triathlon, en judo ou en escrime. Toutes ces médailles ont été acquises dans un esprit collectif, c’est le symbole de « la France ensemble », le slogan de Paris 2024.

 

Le passage de relais entre Tokyo et Paris 2024.

Avec un an de retard, c’est le début de la belle aventure de Paris 2024, symbolisé par les 12 minutes qui ont été réservées à Paris dans la cérémonie de clôture. À partir d’aujourd’hui, chaque événement et chaque athlète des disciplines olympiques vont nous permettre de nous projeter dans Paris 2024. Sur nos antennes, nous allons faire monter la température.

 

L’arrivée de Lionel Messi au PSG.

La couverture médiatique qui en a été faite a été à la hauteur de ce que représente l’arrivée d’un des plus grands joueurs de tous les temps dans le championnat français. C’est une chance, qui va mettre un coup de projecteur très puissant sur la Ligue 1 en France et surtout à l’étranger.

 

Le début de la diffusion de la Ligue 1 par Amazon et le bras de fer judiciaire entre Canal+ et la LFP.

L’arrivée d’Amazon matérialise le fait que les Gafa s’intéressent aux droits sportifs, ce qu’on avait déjà vu avec Roland-Garros. Reste à voir si Amazon arrivera à atteindre un nombre d’abonnés suffisants pour justifier son investissement. Les Gafa ont des moyens financiers bien supérieurs aux nôtres, mais pour les détenteurs de droits, il y a aussi un enjeu d’exposition et de gratuité que seules les chaînes en clair offrent. La situation dans laquelle nous sommes avec la Ligue 1 pourrait être le bon moment pour réfléchir à des partenariats plus solides, comme c’est le cas au Royaume-Uni où les partenariats de diffusion de la Premier League ont été reconduits sans appel d’offre. Tout le monde a besoin de stabilité.

 

La responsabilité des réseaux sociaux dans la diffusion de fausses infos autour de la vaccination.

Ce n’est pas la première fois que les réseaux sociaux sont pointés du doigt. Ils sont, je crois, conscients de ces enjeux et font déjà beaucoup pour contrer ce phénomène. En parallèle, les grands médias comme France Télévisions ont un rôle central à jouer pour donner de la crédibilité à l’information et lutter contre les infox.

 

L’écho médiatique donné aux manifestations anti-pass sanitaire.

C’est notre rôle de média de rendre compte de toutes les opinions, de couvrir ce qui se passe en France, nous ne pourrions pas ne pas le faire. C’est une chance que ces points de vue puissent s’exprimer en France, même si parfois des arguments erronés voire choquants sont utilisés. À nous de faire la part des choses.

 

La stratégie de communication des talibans en Afghanistan.

À travers cette stratégie, les talibans veulent faire croire qu’ils ont changé. Mais le sentiment qui domine partout est celui d’une très grande inquiétude notamment sur l’avenir des femmes. Beaucoup d’initiatives ont été prises pour venir en aide aux Afghans, comme celle de la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, qui propose d’accueillir les journalistes audiovisuels contraints de quitter l’Afghanistan et qui rejoindraient la France.

Suivez dans Mon Stratégies les thématiques associées.

Vous pouvez sélectionner un tag en cliquant sur le drapeau.