Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Publicité

Criteo s'attend à un décrochage en 2020

11/02/2020 - par TP/AFP

Criteo reconnaît un déclin continu des dépenses de ses clients, en particulier parmi les plus importants.

Criteo, dont le modèle est menacé par les limitations croissantes posées au traçage des internautes, a accusé en 2019 le premier recul de son chiffre d'affaires depuis son introduction sur le Nasdaq en 2013 et s'attend à une chute encore plus prononcée en 2020.

Le bénéfice net a progressé de 2% l'an dernier, à 91 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires en baisse de 2% à 2,3 milliards de dollars. Criteo prévoit pour 2020 une chute d'environ 10% de ses ventes à taux de change constant, avec une réduction de 9% à 10% dès le premier trimestre.

Sur l'année 2019, les revenus ex-TAC (hors reversement aux partenaires) ont diminué de 2% à 947 millions de dollars, un niveau qui reste légèrement supérieur aux attentes des analystes. Ils sont restés stables à taux de change constant. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'effondre également de 7% sur un an (3% à taux de change constant), «malgré des efforts pour mieux maîtriser les coûts», tandis que les flux de trésorerie disponible chutent de 8%, note un communiqué.

Information importante, et porteuse d'espoir pour Criteo : le chiffre d'affaires hors-retargeting a grimpé de 44% d'une année sur l'autre au quatrième trimestre, pour atteindre 16% des revenus ex-TAC.

Lire aussi : Adieu cookie

Criteo avait assuré mi-janvier être épargné, au moins à court terme, par l'annonce de Google qui s'est donné deux ans pour bloquer dans son navigateur Chrome les cookies tiers.

Par cette annonce, le navigateur leader du marché Chrome s'alignait sur ses concurrents Firefox (Mozilla) et Safari (Apple) qui ont déjà banni, sans sursis, cette pratique. Mais étant donné que l'activité principale de Criteo repose sur le ciblage de plus de 2 milliards de profils à l'aide notamment des cookies tiers, la nouvelle avait entraîné un sérieux dévissage de son titre, coté sur le Nasdaq à New York.

Le fondateur de Criteo Jean-Baptiste Rudelle avait annoncé en octobre passer la main à Megan Clarken, nommée directrice générale, et assurer «une transition opérationnelle en douceur» jusqu'aux résultats annuels. «Nous [le conseil d'administration] sommes tous confiants dans sa capacité à conduire Criteo de l'avant», a-t-il assuré dans un communiqué lors de l'annonce des résultats. 

New solutions, which include all solutions outside of retargeting, grew 44% year-over-year to 16% of total Revenue ex-TAC

Envoyer par mail un article

Criteo s'attend à un décrochage en 2020

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies