fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

« L’écriture inclusive est amenée à se diffuser »

Jean-Marc Lalanne, directeur de la rédaction des Inrockuptibles, un des rares journaux à avoir adopté l’écriture inclusive, nous explique son choix.



Quand avez-vous adopté l’écriture inclusive ?

Il y a cinq ans. Olivier Joyard, notre journaliste responsable des séries, l'a adoptée par idéologie et par choix personnel. Et j’ai décidé de laisser ses textes ainsi écrits sans les corriger. Les responsables de l’édition chez nous ont alors soulevé la question de l’uniformisation de l’écriture. J’étais favorable à respecter un choix d’auteurs mais les éditeurs ont prôné une harmonisation. Ils tenaient beaucoup à adopter cette écriture. C’était une conviction importante pour eux et on y a souscrit.



Est-ce contraignant ?

La plupart des journalistes écrivent leurs textes tels quels car l’écriture non inclusive est ancrée en nous. Beaucoup de journalistes ne s’y astreignent pas. Ce sont les éditeurs qui font le travail derrière, sans difficulté puisqu'ils y sont très attachés.



Comment réagissent vos lecteurs ?

En cinq ans, j’ai reçu moins de vingt lettres défavorables, se plaignant notamment du fait que cette écriture rendrait la lecture illisible. Certains confrères m’en ont parlé de manière ironique, comme s’il s’agissait d’une posture que nous adoptions. J’ai eu des vannes dans ma vie sociale.



Avez-vous reçu des soutiens ?

Oui et c’est assez générationnel. Au journal comme chez nos lecteurs, ce sont les jeunes qui y sont favorables et les plus anciens qui émettent des agacements.



Pourquoi si peu de titres de presse l’adoptent ?

Il y a cet a priori que cela complexifie la lecture. Mais il s'agit d’une habitude de lecture qui est amenée à s’ancrer et à se développer. Dans quelques années, plus personne n’y prêtera attention



Caroline Bonacossa

Envoyer par mail un article

Le monde de la com doit-il s’emparer de l’écriture inclusive ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies