Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

Canal+ condamné pour «vente forcée»

10/07/2020 - par AM avec AFP

Le groupe Canal+ vient d'être condamné à une amende de 3 à 5 millions d'euros pour une affaire de «vente forcée» remontant à fin 2017 et dans laquelle il a reconnu sa culpabilité.

Le groupe Canal+ a été condamné à une amende allant de 3 à 5 millions d'euros par le tribunal judiciaire de Nanterre (Hauts-de-Seine) pour la «vente forcée» d'une nouvelle offre visant plus de 400 000 abonnés, a annoncé jeudi 9 juillet le parquet de Nanterre.

Lire aussi : Football : des abonnés de Canal+ et beIN veulent être remboursés

Cette décision, négociée au préalable avec le parquet dans le cadre d'une procédure de «comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité», a été validée mercredi 8 juillet par le tribunal de Nanterre, précise le communiqué du parquet. Cette procédure permet d'accepter une condamnation pénale tout en évitant un procès.

Les faits remontent à décembre 2017. Le groupe Canal+ informe alors ses abonnés ne bénéficiant pas de l'abonnement Canalsat qu'ils peuvent bénéficier de cette nouvelle offre moyennant le paiement de deux ou cinq euros. Dans la foulée, Canal+ avise ses abonnés qu'ils doivent se manifester pour refuser l'offre.

Une amende «proportionnée»

Pour le tribunal, «cette pratique commerciale consistant à placer les clients dans l'obligation de refuser une offre pour ne pas avoir à payer le montant correspondant à celle-ci, constitue le délit de vente sans commande préalable, ce que la société Canal+ a reconnu».

Ce délit, plus communément appelé vente forcée, interdit à tout professionnel d'exiger le paiement immédiat ou différé de biens ou de services, sans que ceux-ci aient fait l'objet d'une commande préalable du consommateur, détaille le parquet.

L'amende a été calculée «de manière proportionnée» aux avantages que le groupe a tiré de ce délit, selon le parquet, qui précise que l'enquête portait sur un total de 430 000 offres.

Lire aussi : Canal, la remontada

Envoyer par mail un article

Canal+ condamné pour «vente forcée»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.